Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 12:55
Belgique : "C'est une disparition des services publics qui est programmée"

En cette journée de grève dans les services publics, c'est le président de la Centrale Générale des Services Publics (CGSP), Michel Meyer, qui était l'Acteur de Matin Première. Face à Bertrand Henne, le syndicaliste a expliqué les raisons de ces actions et appelé les pouvoirs politiques à relancer le processus de concertation.


Tout d’abord, le leader syndical a tenu à minimiser l’impact de la rupture formelle du front commun syndical. En effet, les syndicats chrétiens (CSC) n’ont pas déposé de préavis de grève pour les actions de ce mercredi. "Mais nous n’y allons pas seuls pour autant", tempère Michel Meyer. "Nous sommes rejoints dans nos actions par de nombreux affiliés tant de la CSC que de la SLFP (syndicat libéral, NDLR), ce qui prouve que le malaise concerne tous les employés de la fonction publique".


D’autant que la CSC couvre les grévistes dans plusieurs services. Or, "entre couvrir la grève et déposer un préavis de grève, il y a une petite frontière mais je crois que c’est surtout un écart de langage", estime notre invité.


Ce craquellement du front commun pose également la question soulevée par le gouvernement fédéral, qui voit dans ces actions du syndicat socialiste, la marque de l’opposition au fédéral, menée par le PS (premier groupe francophone de l’opposition, avec 23 élus). Une accusation que le président de la CGSP balaie d’un revers de main.


"L’austérité que l’on nous sert au fédéral n’a pas d’autre goût que la rigueur wallonne"


"Depuis le début, nous disons que l’austérité que l’on nous sert au fédéral n’a pas d’autre goût que la rigueur wallonne. Au final, c’est la population qui paie", rappelle-t-il. "La FGTB et la CGSP ne sont liées à aucun parti et ne le seront jamais. Marc Goblet se dit socialiste, je le suis aussi, je n’ai aucun problème avec ça. Mais dire de nous que nous sommes le bras armé du PS, ce serait comme dire que le syndicat libéral est le bras armé du MR ou que la CSC l’est du cdH. Intellectuellement c’est malhonnête", avance l’ancien postier, rappelant au passage que les syndicats socialistes n’étaient pas en reste en termes d’actions et de protestations sous le gouvernement Di Rupo. La suite sur RTBF


Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans Europe des peuples
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon