Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 10:57
De Pajol, à St Bernard en passant par Sangatte...« avec fermeté et humanité »...

...de Valls à Debré en passant par Sarkozy

Sauver sa peau ou sa liberté

Le nom a changé - de sans-papiers à migrants-, mais le problème reste le même. La France, voire l'Europe est incapable de gérer la « mondialisation humaine », tellement occupée à gérer la « mondialisation capitaliste ». Pourtant, l'une est bien la conséquence de l'autre : accaparement des terres pour les paysans, via les grandes multinationales, problèmes politiques et guerres dans plusieurs pays, entraînent des milliers de migrants sur les routes de l'exil au péril de leurs vies dans le pire des cas, au harcèlement quotidien dans le meilleur...

Les ministres aussi ont changé, mais le terme « humanité » est utilisé chaque fois qu'une expulsion est programmée. Si ces diverses situations n'étaient pas aussi dramatiques, on pourrait rire de la grande diversité de langage de nos hommes politiques et de la similitude de leur application.

Depuis 1996, plusieurs ministres de l’intérieur ou de l’immigration se sont sentis tenus d’afficher une part d’humanité dans leur politique de fermeté.

Chaque fois que les migrants essaient d'avoir un toit sur la tête, c'est ce toit qu'on démonte « avec humanité », en échange dans le meilleur des cas, d'un titre d'hébergement... pour quelques jours. Puis retour à la rue, en attendant un nouveau regroupement et un nouveau camp de fortune qui sera « humainement » détruit dans quelques semaines.

Quelle humanité dans le fait d'expulser de force, de jeter à terre les quelques objets possédés, quand ce n'est pas les êtres humains eux-mêmes qui sont jetés au sol ?

Quelle humanité quand on les force à monter dans des bus, pour les renvoyer vers le chaos qu'ils ont quitté (rappelons-le) pour beaucoup au périls de leurs vies ?

Quelle humanité dans le fait de briser des rêves et parfois même des familles ?

Quelques exemples :

Jean-Louis Debré- Intérieur (1995-1997)

Alors ministre de l'intérieur il ordonne l'expulsion, le 23 août 1996, de 300 étrangers en situation irrégulière occupant l'église Saint-Bernard à Paris, non sans avoir déclaré auparavant qu'il agirait « avec humanité et cœur ».

Jean-Pierre Chevènement- Intérieur, (1998-2000)

« C'est au Parlement qu'il appartient de fixer la loi, étant entendu que rien n'empêche d'appliquer celle-ci avec humanité »

Daniel Vaillant – Intérieur (2000-2002)

Le gouvernement "essaie de travailler de manière équilibrée dans le respect des textes, notamment de la convention de Genève, dans le respect de nos textes législatifs et avec humanité. »

Sarkozy- Intérieur (2002-2004, puis 2005-2007)

En 2002, fermeture du centre de Sangatte

« Nous allons régler le problème avec humanité. » ou encore :

« J'essaye de faire les choses avec humanité, fermeté et avec du bon sens »

Dominique de Villepin- Intérieur (2004-2005)

« Les dossiers seront traités au cas par cas dans le respect de l’Etat de droit et avec humanité »

Eric Besson- Immigration, Intégration, Identité nationale et Développement solidaire (2009-2010)

En 2009, lors de la fermeture de « la Jungle »

« Notre politique continuera d’allier fermeté et humanité. »

Manuel Valls- Intérieur (2012-2014)

Sur les Roms :

« Nous procéderons avec humanité, sans abandonner l’accompagnement social, l’objectif de scolarisation des enfants et, quand c’est possible, l’accès à un logement et au monde du travail.»

8 juin 2015 Pajol Paris XVIIIème

Deux questions me taraudent :

  • Sur l'espace Schengen qui comprend les territoires des 26 États européens ayant signé l'Accord et la Convention de Shengen entre 1985 et 1990.

? Pourquoi, la Grande-Bretagne et l'Irlande, qui font partie de l'Union Européenne, ne se sentent pas concernés par le projet commun de cette Europe, laissant de ce fait, les autres états gérer leurs problèmes migratoires ? Y aurait-il des pays qui veulent le beurre et l'argent du beurre, sans s’inquiéter outre mesure du déséquilibre occasionné par leur attitude ?

Directive européenne du 27 janvier 2003

(19) Conformément à l'article 3 du protocole sur la position du Royaume-Uni et de l'Irlande annexé au traité sur l'Union européenne et au traité instituant la Communauté européenne, le Royaume-Uni a notifié, par une lettre du 18 août 2001, son souhait de participer à l'adoption et à l'application de la présente directive.

(20) En application de l'article 1er dudit protocole, l'Irlande ne participe pas à l'adoption de la présente directive. En conséquence, et sans préjudice de l'article 4 dudit protocole, les dispositions de la présente directive ne s'appliquent pas à l'Irlande.

  • Sur le droit d'asile

On a bien dit droit d’asile qui est « un droit ultime » et couvre la protection contre un risque de persécution. Internationalement reconnu par la Convention de Genève de 1951 et inscrit dans la Constitution française.

On observe pourtant depuis 25 ans , en France comme en Europe, une dérive des États vers des interprétations minimalistes de la protection qui est mise sous le boisseau de l'ordre public et de la gestion des flux migratoires. Cimade

Conformément à la directive européenne du 27 janvier 2003

7 Il convient d'adopter des normes minimales pour l'accueil des demandeurs d'asile qui devraient, en principe, suffire à leur garantir un niveau de vie digne et des conditions de vie comparables dans tous les États membres.

15 Il est dans la nature même des normes minimales que les États membres puissent prévoir ou maintenir des conditions plus favorables pour les ressortissants de pays tiers et les apatrides qui demandent une protection internationale à un État membre

Article 13

2. Les États membres prennent des mesures relatives aux conditions matérielles d'accueil qui permettent de garantir un niveau de vie adéquat pour la santé et d'assurer la subsistance des demandeurs.

Article 14

Modalités des conditions matérielles d'accueil 1. Lorsque le logement est fourni en nature, il doit l'être

sous une des formes suivantes ou en les combinant: a) des locaux servant à loger les demandeurs pendant l'examen d'une demande d'asile présentée à la frontière; b) des centres d'hébergement offrant un niveau de vie suffisant; c) des maisons, des appartements, des hôtels privés ou d'autres locaux adaptés à l'hébergement des demandeurs

? A quoi servent toutes ces directives, lois, protocoles et autres conventions ?

Pourtant, (Mais ça c'était avant...)

François Hollande (Au delà de la Jungle, Slate.fr en 2009)

«Les mêmes causes produiront les mêmes effets [...], nous verrons surgir d’autres squats, d’autres campements dans des forêts, dans des zones industrielles, dans des immeubles désertés »

Conclusion

« Avec humanité » autrement dit avec compassion pour ses semblables (l'Humain). Terme tellement utilisé par nos dirigeants, que le mot finira par perdre son sens si nous, les « gens d'en bas » n'y prenons garde.

Ils veulent de l'Union Européenne pour les échanges commerciaux, mais pour l'Humain, les frontières s'arrêtent au Nord de l'Europe !

Post scriptum :

A l'expulsion des sans-papiers de l'église St Bernard le 23 août 1996, en plein été, alors que la France est en vacances, ce sont des milliers de gens qui sont descendus dans la rue sans préparation, sans appel de qui que ce soit, pour crier leur indignation, juste par solidarité.

Qu'en est-il aujourd'hui au lendemain de l’expulsion de Pajol ?

VMH

De Pajol, à St Bernard en passant par Sangatte...« avec fermeté et humanité »...

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans IMMIGRATION
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon