Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 08:16

Emmanuel Macron a présenté ses « mesures chocs » dans une interview au Nouvel Observateur. On est aussitôt frappé par leur air de déjà-vu. Et même de déjà beaucoup-trop-vu. Elles sont pourtant censées préparer sa fringante candidature annoncée pour le 10 décembre. D’ici là, le monsieur va faire une tournée en Allemagne et aux USA, ce qui en dit long au passage sur ses priorités géopolitiques. Son bagage programmatique est aussi ringard et archaïque que sa candidature est « neuve ». Loin du camp « progressiste » dont il se revendique quand ça lui prend, Macron remonte le temps vers le catéchisme libéral pur jus des années 1980 et 1990. Dommage qu’un tel silence ait entouré cette sortie ! Car il sort enfin du bois sur ce qui compte : le programme. Le sien est gratiné. Un bon mix de vocabulaire mielleux et confit de déclarations compassionnelles pour enrober un déballage d’emprunts à la droite et parfois même à l’extrême droite. Pas moins. Voyez cela en détails.

**


 

Ses mesures prétendent se déduire d’une collection de pauvres refrains de la droite. L’économie serait malade des « insiders qui sont en CDI ». Tel quel. « Insiders » ! Avant lui la branchouille de la droite de la gôche parlait des « inclus ». Au moins c’était dit en français ! Le « droit du travail est trop rigide puisqu’il est essentiellement défini par la loi ». « Il faut un droit du travail qui repose beaucoup plus sur le dialogue social. » Le dialogue social le plus direct et le plus simple : le face à face avec votre patron. Le rêve d’un monde sans droits où tout est contrat, individualisé, bien sûr ! Et tout ça pourquoi ? Quelle surprise : « Il faut plus de souplesse, plus de flexibilité, plus d’agilité. » Comme c’est neuf ! Comme c’est inventif ! Sors de ce corps, Gattaz, on t’a reconnu. « Agilité » c’est en effet le gimmick inventé par le vautour du MEDEF !

**


 

Les propositions qui en découlent ne font qu’actualiser des mesures déjà usées jusqu’à la corde avant lui par la ribambelle des gouvernements libéraux « de droite comme de gôche ». Comme par exemple cette trouvaille barbare qui consiste à différencier le droit du travail en fonction de l’âge du travailleur. Évidemment, il s’agit d’imposer des durées de travail plus élevées pour les jeunes. Tout en continuant à moins les payer ! L’idée a plus de 20 ans : elle a d’abord été expérimentée par Balladur sous forme de Smic jeunes en 1993, puis par Villepin dans le CPE en 2004. Une machine à renforcer les inégalités sur le marché du travail, et à niveler vers la plus mauvaise condition constatée « sur le marché ».

**


 

Même logique avec sa proposition d’un droit du travail défini par branche et par entreprise. C’est déjà ce que fait la loi El Khomri ! Macron en veut donc plus dans la même direction. Y compris dans les pires aspects de cette contre-réforme avec notamment son idée de « poursuivre la réforme des prud’hommes ». Une réforme qui consiste à désarmer les salariés, en réduisant leurs délais de recours.

**


 

Autre idée ringarde, la remise en cause de la carte scolaire. C’était déjà une trouvaille de Ségolène Royal en 2007. Macron la combine pour 2017 d’une volonté projet d’autonomie des écoles primaires ! Il s’agit de créer un marché du scolaire avec la fin des règles d’affectation des élèves et l’autonomie des établissements pour recruter les enseignants. On connait depuis longtemps le résultat prévisible : les établissements choisissent leurs élèves en les triant. Et ils se disputeront financièrement les « meilleurs » enseignants. Car en plus, Macron défend aussi la différenciation de leur rémunération. Ce serait la fin de toute logique de service public d’éducation. Ce qui est spécialement écœurant dans ce chapitre c’est le prétexte mis en avant pour détruire la carte scolaire: que les parents des quartiers populaires puissent envoyer leurs enfants dans les écoles de centre-ville. À vomir ! Cette libéralisation très poussée de l’école fait cheminer Macron au-delà de la droite, vers le programme du FN. L’idée d’un marché scolaire avec des établissements en concurrence est en effet au cœur du projet lepéniste depuis 20 ans.

**


 

Un autre point commun de Macron avec le programme de Le Pen concerne les retraites. La convergence s’opère autour de la proposition hypocrite de « retraite à la carte », avec la possibilité de partir « à 60, 65 ou 67 ans ». Au choix, pas vrai ! Donc sans aucune garantie pour les droits à une pension complète à un âge donné comme le permet actuellement la notion en vigueur qui fixe un âge légal. Ici il n’y en a plus.

**


 

Le point commun de toutes ces mesures choc, c’est une furieuse appétence pour l’inégalité des droits dans tous les domaines comme moteur de la dynamique de la société. Vieux dogme absurde du marché partout et pour tous. C’est le dessein d’une France sans droits, alignée sur un monde sans droits, le tout au nom de « l’agilité ». Un projet ringard. Une queue de comète d’une politique rejetée partout dans le monde. Mais pas seulement. C’est un projet étranger à l’identité républicaine de la France et à l’aspiration égalitaire profonde de son peuple. Macron pense et rêve en anglais. La suite sur L'ère du Peuple
 

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans >>JLM2017<<
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon