Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 07:46

 

 

Jacques Bompard a encore gagné, mais a peut-être aussi beaucoup perdu lors des dernières élections municipales. Car le député-maire d'Orange a vu partir celui qui était depuis près de deux décennies sa plume, son plus proche conseiller, son "éminence grise", même, disent certains. À 52 ans, André-Yves Beck est devenu directeur de cabinet de l'ancien journaliste Robert Ménard, élu en mars à Béziers. Son influence à l'Hôtel de Ville orangeois faisait tache d'huile à la mairie de Bollène, où il occupait le poste d'adjoint aux finances du maire, Marie-Claude Bompard, femme de...

Néanmoins, André-Yves Beck refuse de s'approprier les succès électoraux retentissants du couple. C'est pourtant bien ce qui a aiguisé les convoitises du nouvel édile biterrois. Et aboutit à une nomination qui a fait du bruit. Car Robert Ménard, qui se présente comme un maire ouvert et apolitique, a confié les rênes de son cabinet à un homme au CV sulfureux.

Un "Identitaire" à la plume efficace

L'ex-Vauclusien est passé par les mouvements ultra-nationalistes révolutionnaires Troisième Voie et Nouvelle Résistance, et est un proche du fascisant Bloc Identitaire. Il se serait par ailleurs engagé comme mercenaire en Croatie pendant la guerre de Yougoslavie. Dans un ouvrage paru en 2001, André-Yves Beck exposait largement ses convictions. "Lorsque j'entends le pape dire qu'il faut être tolérant et accueillir dignement les immigrés, je me félicite de ne pas être catholique"dit-il par exemple, expliquant plus loin qu'il n'est pas contre le principe d'une guerre ethnique, ou encore qu'il considère les Américains comme ses "pires ennemis". Des propos à faire passer les Le Pen pour des centristes. Justement, le fait que Robert Ménard s'attache ses services n'est pas du goût du FN, dont le soutien viale Rassemblement Bleu Marine a contribué à la victoire de l'ancien président de Reporters sans frontières à Béziers. "Il y a peut-être une certaine contradiction en disant "je ne suis pas Front National" tout en prenant à son cabinet des gens qui sont beaucoup, beaucoup plus radicaux que ne le sera jamais le Front National", a ainsi déclaré Louis Aliot, vice-président du mouvement frontiste, au micro de France Culture. "Je n'ai aucun problème avec le FN"réagit André-Yves Beck, qui rappelle au passage que lorsqu'il a quitté le Front, "c'était pour rejoindre De Villiers, dont je ne crois pas qu'il soit plus radical." L'homme a adouci son discours qui, déjà, colle parfaitement à celui de son nouveau patron. Mais il ne joue pas le jeu de la dédiabolisation jusqu'à renier son appartenance aux groupuscules les plus infréquentables. "J'assume,lâche André-Yves Beck. Il n'y a pas de recentrage de ma part, c'est juste qu'on ne fait pas les mêmes choses à 20, 30 et 50 ans. Vous ne me ferez jamais dire du mal de mon passé." La suite sur La Provence

 

 

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans DROITE (BIEN À DROITE) À LA LOUPE
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

Ma page Facebook