Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:09

 

 

La Grèce reste la première porte d’entrée des clandestins en Europe. Les îles grecques, si connues des touristes pour leur beauté, sont un enfer pour les réfugiés du monde entier. Ceci dans l'indifférence générale, Lampedusa focalisant l'attention sur l'Italie.

 

L'île italienne de Lampedusa avec les centaines de morts échouées sur ses plages, les images de la détention inhumaine des survivants font l’actualité. Mais on oublie que des dizaines de Lampedusa en Grèce persistent dans l’indifférence médiatique. En Grèce, même pas une ligne dans les journaux, surtout pas une image à la télévision. Ou si peu et si vite.

 

Les migrants morts noyés sur les îles ou sur le fleuve Evros à la frontière gréco-turque sont des fantômes. Mais ils sont de plus en plus nombreux et cela arrive de plus en plus souvent. Suite aux contrôles renforcés en Espagne et à Malte, la Grèce reste la première porte d’entrée des clandestins en Europe, malgré l’augmentation du trafic à travers les nouvelles frontières de Bulgarie et de Roumanie.

 

Macabre litanie

 

Rien que ces quatre dernières années, la litanie des noyades s’égrène comme un circuit touristique macabre de la Grèce:

 

Le 3 septembre 2011, sur l’île de Céphalonie, 2 morts et 19 disparus, 11 survivants.

Le 6 septembre 2012, 60 morts sur la rivière Evros. Parmi eux, 31 enfants, dont 3 bébés.

Le 15 septembre 2012, sur l’île de Lesbos, 20 morts, 7 disparus.

Le 7 mars 2013, à nouveau sur l’île de Lesbos, 7 Syriens disparus entre Chios et Lesbos, les corps d’une femme et de deux petits enfants sont retrouvés sur la plage de Thermi.

Le 26 juillet sur l’île de Kos, 5 cadavres s’échouent sur la plage de Faro, dont une femme enceinte et deux petits enfants. Exactement une semaine plus tard, 24 morts, 12 survivants au même endroit.

Le 5 novembre 2013, à Palero, sur l’île ionienne de Leucade, 12 morts dont des enfants. Ils s’étaient embarqués à 27 sur une petite embarcation, faite pour six passagers. Le chavirage du canot s’est fait par beau temps et à quelques mètres de la côte. On soupçonne la tactique habituelle: le bateau est sabordé, pour inciter les autorités grecques à porter secours à personnes à danger. Or personne ne savait nager.

A nouveau sur l’île de Lesbos, le 12 novembre 2013 : 5 noyés dont un bébé de 2 mois….

 

Et combien de cas ignorés ou occultés… Les chasseurs au bord du fleuve Evros racontent les battues au petit matin. Ils trouvent des membres déchiquetés dans les arbres ou encore des corps putréfiés. Les pêcheurs iliens décrivent les lambeaux de bateaux gonflables échoués sur les rochers, les habits épars et parfois, sous les amas d’algues, le pied qui bute contre un cadavre. Ceux de la petite île d’Agathonissi (15 habitants) qui a reçu certains jours jusqu’à 150 réfugiés, se plaignent de plus pouvoir pêcher le poulpe dans certaines criques, tant les fonds sont tapissés de vêtements et autres objets comme des passeports et des portables jetés à la hâte.

 

La mort n'est pas la fin du calvaireLa suite sur MyEurop

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans IMMIGRATION
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon