Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:58

 

 

L'austérité que s'impose l'Europe endettée, affaiblie et déprimée; provoque bien plus que des dommages économiques et sociaux de court terme. Dans un rapport – « Safegarding human rights in times of economic crises » (« Préserver les droits de l'homme en temps de crise« ) – publié mardi 3 décembre, le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Nils Muiznieks, dresse un bilan angoissé des méfaits de la crise et des politiques de rigueur sur les droits des citoyens européens.

 

De l'éducation à la santé, en passant par l'emploi et la justice, le logement, l'eau ou la nourriture, la liste des secteurs endommagés par la réduction des dépenses publiques est longue.

 

L'Europe n'est pas une victime isolée. « L'austérité est un phénomène global », précise en préambule le rapport, estimant à 5,8 milliards le nombre de personnes (80 % de la population mondiale) affectées par la contraction des dépenses publiques. Un chiffre qui pourrait grossir à 6,3 milliards en 2015, selon le Conseil. Mais c'est sur l'Europe que le rapport s'attarde.

 

Le premier volet, le plus édifiant mais aussi le moins étonnant, concerne le droit à l'emploi. « En 2012, le Comité européen des droits sociaux (CEDS) a identifié 13 pays en violation de l'article 1 de la charte sociale européenne visant à engager des politiques vers le plein-emploi », écrit le rapporteur.

 

Parmi les « délinquants » figurent la Grèce, l'Italie, mais aussi la Turquie, l'Albanie, l'Arménie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la Géorgie, la Lettonie, la Moldavie et la Slovaquie. Le rapport s'alarme en particulier du cas de la Grèce, où règne « un important déficit de dialogue social ». Le haut niveau de chômage et le déséquilibre du rapport de force en défaveur des travailleurs font craindre des dérives pouvant aller jusqu'à l'exploitation des travailleurs immigrés, le travail des enfants et les trafics humains.

 

MISE EN PÉRIL DES GÉNÉRATIONS FUTURES

 

Le corollaire de ce niveau de chômage digne de la Grande Dépression est la pauvreté et la mise au banc de la société d'un plus grand nombre de citoyens. En 2011, 24,2 % de personnes risquaient l'exclusion sociale, rappelle le document, qui mentionne aussi la montée du nombre de sans-abri « dans 15 des 21 pays » passés au crible des experts. Bafouant le principe d'égalité, la crise affecte en particulier les jeunes et les femmes, populations plus vulnérables, notamment au chômage.

 

La crise que l'on a souvent comparée à celle des années 1930 provoque des effets que l'on pensait révolus dans nos Etats-providence. Au-delà des files d'attentes pour les banques alimentaires qui s'allongent au Royaume-Uni, le rapport évoque une plus grande difficulté dans l'accès à l'eau potable. Comme en Irlande, par exemple, où des frais ont été introduits pour l'utilisation de l'eau à usage domestique.

 

Au risque de mettre en péril les générations futures, le Vieux Continent a aussi ponctionné les dépenses d'éducation, pourtant sanctuarisées par la plupart des économistes. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a identifié une baisse des dépenses d'éducation dans un tiers des pays de l'organisation. En Espagne, celles-ci ont reculé de 21,4 % entre 2011 et 2012, et de 10 % en Estonie entre 2008 et 2009. La suite sur Le Monde

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans EUROPE & U.E
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon