Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 19:37

 

Il ne faut voir aucune fatalité dans l’impuissance des pays de la zone euro à sortir de cette crise de la dette. La situation actuelle n’est que le résultat des choix politiques qui ont été faits au cours des dernières décennies.

 

Après avoir connu un vendredi noir la semaine dernière, les Bourses mondiales ont à nouveau dégringolé lundi. Que ce soit à Paris, Londres, Francfort, Milan ou Madrid, elles ont toutes terminé la journée dans le rouge. Certains indices ont même terminé à leur plus bas niveau depuis deux ans et demi.

 

Une situation sur les places financières qui montrent à quel point les pays de la zone euro sont pour l’heure impuissants à démontrer aux marchés financiers leur capacité à sortir de cette crise de la dette. Ni le vote, dans un inquiétant élan unanime, de plans d’austérité, ni les déclarations apaisantes des responsables européens n’y font quoi que ce soit : les investisseurs croient de plus en plus à l’hypothèse d’une faillite de la Grèce, voire sa sortie de la zone euro. Certains spéculent même désormais sur une telle issue…

 

Les effets indésirables de l’austérité

 

Il faut dire que de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer l’inefficacité de ce que les économistes appellent « la récession compétitive », cette politique d’austérité pure et dure déclinée sur l’ensemble du vieux continent. Or, ces mesures se révèlent inefficaces car moins de dépenses signifie aussi moins de salaires, ce qui renforce cette croissance atone que connaissent actuellement les économies de la zone euro. Et sans croissance, il n’y a pas non plus croissance des recettes publiques, recettes pourtant absolument nécessaires pour permettre à l’Etat grec de rembourser à terme les dettes contractées aujourd’hui. D’où ce pari que font désormais les marchés financiers sur une mise en faillite de la Grèce… Cette politique d’austérité généralisée, censée rassurer les marchés financiers, se révèle ainsi au final à la fois stupide et improductive sur un plan économique.

 

Il ne faut pourtant voir dans cette impuissance aucune fatalité. La situation de crise que l’on connaît n’est que le résultat des choix politiques qui ont été faits au cours des dernières décennies.

On peut dater le premier virage lors de la loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973. A partir de cette date, la République française a été obligée d’emprunter auprès des banques privées sur les marchés d’obligations à des taux d’intérêt dépendant de la conjoncture de ces derniers, alors qu’elle le faisait auparavant, à des taux plus faibles, directement auprès de la Banque de France. Ainsi, alors que les banques privées peuvent se re-financer auprès de la Banque centrale européenne (BCE) à moins de 1%, elles peuvent appliquer des taux exorbitants aux Etats qui sont obligés par la loi de traiter avec elles.

 

C’est un véritable pouvoir qui a été mis entre les mains des agences de notation. Car leurs appréciations influent sur le taux d’intérêt auquel on prête à tel ou tel pays. Ainsi, malgré son AAA, la France se voit appliquée un taux de plus de 4%. Il s’élève dans le même temps à plus de 6% pour l’Italie et… plus de 14% pour la Grèce ! Un processus qui n’a cessé de faire gonfler mécaniquement la dette publique en trois décennies. Elle se chiffrait entre France à 82,3% du Produit Intérieur Brut (PIB) en 2010 contre 14% en 1974. Dans le même temps, les grands groupes financiers se sont en revanche engraissés sur le dos de l’Etat.

 

Le débat n’est pas ‘‘euro ou pas euro’’ Lire la suite sur La Marseillaise

Partager cet article
Repost0

commentaires

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2