Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 10:35

 

Mouscron: Ils ont fait grève avec leurs collègues belges

Trains à l’arrêt, zones d’activité et centres commerciaux bloqués... Aujourd’hui, Mouscron tourne au ralenti en raison d’un mouvement de grève générale. Les syndicats protestent notamment contre le gel des salaires.

 

Un quai de gare vide. Des arrêts de bus sans navetteur. Mis à part quelques petits commerces ouverts, Mouscron était une ville morte, aujourd’hui, en raison d’une grève générale à l’appel des trois grands syndicats du royaume. Sur les routes, pas de grosses perturbations pour les automobilistes. Seuls les centres commerciaux et les zones d’activités ont été pris pour cible.


Zone industrielle de la Martinoire, à hauteur du rond-point, de grandes banderoles blanches barrent l’accès aux entreprises depuis trois heures du matin. Aux commandes de l’action : la Fédération générale du travail de Belgique (FGTB) et la Confédération des syndicats chrétiens (CSC). Debout, à côté d’un feu improvisé, Dominique Trolet tire frénétiquement sur sa cigarette électronique. Le Tourquennois travaille depuis 1977 chez Pennel & Flipo. Entreprise connue dans le secteur pour sa fabrication de Bulgomme, une mousse antidérapante qui se glisse sous les nappes. À l’époque, la société était située rue d’Alger à Roubaix et employait encore huit cents salariés. Contre 82 aujourd’hui, dont 80 frontaliers français. Dominique a connu les premières grandes grèves et les licenciements. Pas le genre à baisser le poing le bonhomme. « Aujourd’hui, on se bat contre un gouvernement, marqué à droite, qui veut frapper fort et vite », explique-t-il. Et de lister les mesures impopulaires adoptées par la nouvelle coalition, de droite, au pouvoir en Belgique : limiter la progression des salaires en gelant temporairement leur indexation automatique (une particularité belge), supprimer les compléments d’allocations ou encore allonger l’âge légal de départ à la retraite à 67 ans. «  Bientôt, on ira à l’usine avec des couches !, ironise un collègue, le Wattrelosien Jean-Claude Vuye. On va vers un utra -libéralisme à l’américaine. C’est scandaleux, il y a tellement de jeunes qui ne demandent qu’à travailler.  »

L’hôpital au ralenti

Mêmes revendications, même blocage devant l’hôtel de ville. Sur les marches de la maison communale, la FGTB, syndicat des services publics, agite les drapeaux. Le Tourquennois Xavier, agent depuis 1996, est pessimiste. «  L’austérité qui a gagné l’Espagne, la Grèce, le Portugal ou encore la France arrive en Belgique aujourd’hui. On n’embauche plus, on ne remplace plus ceux qui partent à la retraite. Et on tape dans les acquis sociaux. » La suite sur NordEclair

 

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CRISES EUROPÉENNES & MONDIALES
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

Ma page Facebook