Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:21

 

 

Depuis la place d'Italie jusqu'à Bercy, les organisateurs ont annoncé pas moins de 100 000 marcheurs. Des manifestants contre la hausse de la TVA et pour une révolution fiscale, rassemblés notamment à l'appel du Front de gauche, qui n'a pas été le seul à participer au succès de cette marche.


Les travailleurs sont aussi venus en nombre, les égoutiers de Paris, les syndicalistes de la CGT finances, CGT Air France, travailleurs en lutte de Petroplus, PSA Poissy, Sanofi... Il y avait également toutes les formations du Front de gauche, du NPA et de Lutte ouvrière.


A l'arrivée à Bercy, les porte-paroles des formations représentées ont successivement pris la parole.

  • Jean-Luc Mélenchon a parlé en premier

« Salut et honneur à ceux qui ont sacrifié tant de temps et d'argent pour être ici. J'adresse un salut spécialement chaleureux aux organisations syndicales de branches ou d'entreprises en lutte qui ont co-organisé cette marche avec nous » a commencé le co-président du PG. Puis citant Hugo, il déclame: « C'est de l'enfer des pauvre qu'est fait le paradis des riches », il poursuit : « Notre marche dit avant toute chose : dans l'épreuve que vit le pays, nous autres, nous ne perdons pas le message de notre cœur ni celui de notre intelligence. L'ennemi ce n'est pas l'immigré, ni le fonctionnaire ni le travailleur révolté, nous ne nous trompons pas de colère. L'ennemi, il y en a un, c'est la finance française et mondialisée. […] L'ennemi, c'est celui qui fait flotter sa barque personnelle sur l'océan du malheur des autres. […] Nous sommes le matin qui va se lever sur l'année 1788. Nous faisons éclater cette réalité insupportable : le problème n'est pas le coût du travail, c'est celui du capital ! […] Voir la vidéo

100 ans après la création de l’impôt sur le revenu, le système fiscal protège aujourd'hui la finance. Le niveau d'imposition des plus hautes tranches contribue moins qu'il y a 10 ans. Si on avait maintenu les impôts tels qu'ils étaient en 2000, il y aurait eu 100 milliards d'euros supplémentaires dans les caisses..."

Jean-Luc Mélenchon a invité toute l'opposition de gauche, les syndicats, les associations écologiques, à se rassembler à nouveau pour préparer une nouvelle journée de mobilisation contre la hausse de la TVA en janvier. Il a conclu en citant à nouveau Victor Hugo, dans l'espoir que cette marche inspire nos voisins européens : "ce que Paris conseille, l'Europe le médite. Ce que Paris commence, l'Europe le continue!"



  • Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

"Si nous sommes ici à Paris sachez bien que nous ne sommes pas seul, il y a eu d'autres rassemblements à Bordeaux, à Toulouse et même à Tulle...


L'heure est à la mobilisation pour imposer une nouvelle politique pour la France.
C'est à nous de repartir en campagne pour rétablir l'espoir, sur les ruines de ce qu'a détruit ce gouvernement qui a oublié ce qu'être de gauche voulait dire.
En 2014 la TVA rapportera plus de 138 milliards d’impôt, alors que l’impôt sur les sociétés ne rapportera plus que 36 milliards d'euros, en baisse de plus de 13 milliards à cause du dernier cadeau fiscal. La seule compétitivité visée, c'est celle des profits et des dividendes.[..] Voir la vidéo


Qu'on ne compte pas sur nous pour confondre notre colère avec les revendications patronales du zéro impôt. [...] Le rouge que nous avons au cœur, il n'a pas de frontière. Ni bretonne, ni française, ni européenne. C'est le rouge des prolétaires de tous les pays !


Au 1er janvier, à l’exception de quelques produits de première nécessité, tout va augmenter. Alors que le pouvoir d’achat est déjà tellement attaqué. Comme si la situation n'était pas déjà insupportable pour ces 8 millions de pauvres.



Il faut dire à Bruxelles, nous ne voulons plus de cette politique d'austérité. Il faut interdire les licenciements boursiers. Ouvrez les comptes des entreprises, révélez le montant des dividendes. Oui, une politique de justice sociale et fiscale est possible dans ce pays, nous créons suffisamment de richesses pour cela ! [..]


Nous voulons des portiques et des taxes, mais sur les routes de la finance et de l'évasion fiscale !"

Pierre Laurent a conclu lui en citant Aimé Césaire : "j'ai eu, je garde, j'ai le libre choix de mes ennemis. Lepen, elle choisit aussi ses ennemis, l'immigré et l’étranger. Et bien nous, nous croyons en l'unité de l'humanité, c'est bien le sens de l'humain d'abord."



Puis

Nathalie Arthaud, porte parole de Lutte Ouvrière.

Christian Piquet, porte-parole de Gauche Unitaire

Denis Durand de la CGT finances

Clémentine Autain porte-parole d'Ensemble à lire surl'Humanité

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans FRONT DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon