Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 17:57

 

 

EDF : Deutshe Bank dégrade à vendre

 

(AOF) - Deutsche Bank a dégradé sa recommandation sur EDF de Conserver à Vendre et abaissé son objectif de cours de 35 à 26 euros. Le broker pense que l'accident nucléaire au Japon va entraîner une hausse de 20% (9 milliards d'euros) des dépenses de maintenance des centrales nucléaires du français d'ici 2015. Le bureau d'études estime qu'EDF risque de générer en France un free cash flow négatif durant les 5 prochaines années tandis que sa dette va augmenter de 13 milliards d'euros à 45,3 milliards. En conséquence, le courtier a abaissé de 14% sa prévision de bénéfice par action jusqu'en 2013.

 

Sans visibilité sur la hausse potentielle des tarifs avant les élections présidentielles de 2012, Deutsche Bank estime que le profil de risque d'EDF est devenu fondamentalement pas attractif, et ce alors que le marché sous-estime les prochaines dépenses d'investissement du groupe.

 

AOF - EN SAVOIR PLUS

 

Les points forts de la valeur

- EDF est le leader du marché français de l'électricité et un des leaders européens de l'énergie avec de fortes positions, au Royaume-Uni et en Italie.

- Le groupe présente un beau potentiel de développement car les besoins énergétiques futurs sont énormes : d'ici une dizaine d'année, 1 milliard de personnes devraient accéder à l'électricité dans le monde.

- En mettant la main sur British Energy, EDF devient le principal acteur de la relance du nucléaire en Grande-Bretagne. Cela répond à sa volonté de devenir le premier acteur mondial dans ce domaine.

- EDF est considéré, grâce à ses filiales Edison et EDF Energy, comme un véhicule pour jouer la convergence du marché européen de l'électricité.

- EDF a mis fin à l'automne 2010 au conflit qui l'opposait à son partenaire américain Constellation Energy, alors que les marchés redoutaient une longue bataille procédurale. EDF va donc pouvoir poursuivre son développement aux Etats-Unis et participer au renouveau du nucléaire civile Outre-Atlantique.

- Même si depuis 2007 le marché français est ouvert à la concurrence, le leadership d'EDF n'est, pour le moment, pas menacé du fait de prix de revient très compétitifs grâce à ses réacteurs nucléaires.

- L'électricien devrait obtenir un délai supplémentaire de cinq ans pour constituer la soulte destinée au démantèlement des centrales nucléaires (près de 17 milliards d'euros au total). L'échéance serait reportée à juin 2016. Cette décision va permettre au groupe de se consacrer à ses projets de développement et à son désendettement.

- La cession, surprise, de sa participation de 45,01% dans le quatrième groupe énergétique allemand, EnBW, au Land de Bade-Wurtemberg permet à EDF d'alléger son endettement de 7 milliards d'euros.

 

Les points faibles de la valeur

- Les incertitudes sur le tarif qui sera retenu pour l'électricité vendue aux concurrents dans le cadre de la loi Nome (Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité) pèsent sur le titre. Cette loi, qui entre en vigueur courant 2011, va obliger EDF à céder une partie de sa production nucléaire - jusqu'à un quart - à ses concurrents à un prix inférieur à celui du marché. Le prix sera fixé par décret début 2011.

- Le groupe a acheté la paix sociale en accordant une augmentation de plus de 4% des salaires, qui devrait s'élargir aux 35.000 salariés de la filiale de distribution ERDF, ce qui va peser sur ses coûts.

- La croissance externe a provoqué une forte croissance de l'endettement net.

- La croissance à l'international est parfois contrariée comme le démontre le départ surprise d'Allemagne.

  • L'intervention de l'Etat, qui détient près de 85% du capital, brouille la visibilité. (La suite)

  • Source LCI Bourse en Ligne

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2