Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 17:47

 

 

Trois sénateurs travaillistes néerlandais ont rejeté un projet de loi sur la santé du gouvernement. La coalition regroupant libéraux et Travaillistes est en danger.

sur le même sujet

 

Le gouvernement néerlandais pourrait bien entrer en crise. Mardi 18 décembre, la réforme de la santé de la coalition libérale-travailliste a échoué devant la Première chambre des Etats-Généraux, l'équivalent du Sénat, par 38 voix contre 33. Si le texte a échoué, c'est que trois sénateurs du parti travailliste, le PvdA, ont décidé de briser la solidarité de la coalition et de voter contre le texte.

 

Un projet de loi controversé

 

Ce projet de loi, présenté par la ministre de la santé libérale Edith Schippers, prévoit de donner plus de pouvoir aux assurances santé pour pouvoir réduire le choix des patients concernant le choix des lieux de traitement des patients. Aujourd'hui, la loi oblige les assureurs à payer 75 % de la facture d'un patient si ce dernier a choisi une société médicale qui n'est pas en contrat avec son assureur. Edith Schippers proposait de contraindre les patients à adopter des prescripteurs choisis par l'assureur. Elle considérait que la concurrence entre assureurs et entre établissements en serait renforcé et les prix abaissés. Elle espérait pouvoir économiser un milliards d'euros par an. Mais les organisations de médecins et de patients étaient vigoureusement opposées à ce projet de loi, considérant que le choix était un élément essentiel de la tradition néerlandaise en matière de santé.

 

Les Travaillistes divisés

 

Au PvdA, de plus en plus de voix s'élève contre la politique d'austérité très sévère menée depuis deux ans par la coalition. Il est vrai que les Travaillistes ont payé le prix fort sur le plan électoral de leur collaboration à cette politique. En septembre 2012, le PvdA avait obtenu 24,8 % des voix lors des élections générales. En mai 2014, il avait rassemblé 9,4 % des voix lors des élections européennes. Il était entretemps passé de la deuxième à la sixième place. Devant cette hémorragie, bien des Travaillistes s'interrogent sur leur participation au gouvernement.

 

La majorité du PvdA demeure cependant fermement attaché à cette participation, ne serait-ce que parce que l'éclatement de cette « grande coalition » néerlandaise conduirait à des élections anticipées qui pourraient se muer en désastre pour le parti. Le leader du parti, Diederik Samson a mené des discussions toute la journée de mercredi avec le groupe travailliste du sénat. L'affaire est sérieuse, car la coalition ne dispose pas de majorité au sénat, elle dépend déjà de la bonne volonté de certains partis d'opposition, comme les Chrétiens-démocrates. Sans les trois sièges travaillistes dissidents, le gouvernement ne pourrait quasiment plus disposer de majorité à la première chambre, ce qui rendrait son travail impossible.

 

Risque déflationniste La suite sur La Tribune

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CRISES EUROPÉENNES & MONDIALES
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon