Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 17:38

 

 

Des dizaines de milliers de Portugais ont manifesté samedi à Lisbonne et à Porto contre le budget prévisionnel de 2014 de la droite. Ils dénoncent les nouvelles mesures d’austérité alors que le pays est déjà étranglé par la rigueur.

 

Lisbonne (Portugal), correspondance. Ni la pluie, ni l’interdiction de manifester à pied sur le pont du 25 avril, symbole de la révolution, n’auront arrêté, samedi à Lisbonne, les quelque 50 000 manifestants réunis à l’appel de la CGTP. Même, si de toute évidence, la jeunesse n’était pas au rendez-vous. Pour de curieuses raisons de sécurité, le pont, qui accueille parfois jusqu’à 500 000 semi-marathoniens, n’était pas, selon les autorités, en mesure de supporter le défilé. La CGTP a donc fait venir 400 autocars de militants qui ont circulé en klaxonnant dès la fin de la matinée.

 

Un budget contre les fonctionnaires

 

Les manifestants se sont ensuite rassemblés à Alcantara, quartier d’accès au pont, où une foule aux visages de plus en plus sombres s’est massée sous des parapluies, dans l’attente des discours. Cette nouvelle manifestation, ainsi que celle qui a eu lieu à Porto, réunissant plusieurs milliers de personnes, fait suite à l’annonce, mardi dernier, du nouveau plan d’austérité que laisse augurer le budget prévisionnel de 2014. Budget qui devrait notamment aggraver la subsistance des fonctionnaires et des retraités. « Menteurs, voleurs, le gouvernement doit tomber », ont scandé les militants. Ces propos ont été repris à la tribune par Arménio Carlos, secrétaire général de la CGTP. « Ce n’est pas la Constitution portugaise qui doit s’adapter à la dictature des marchés, mais le gouvernement et le président », a-t-il asséné. Le pays est étranglé par des mesures d’austérité, et le syndicat s’insurge contre les pratiques d’un gouvernement qui, pour la cinquième fois depuis 2011, conteste les décisions du tribunal constitutionnel, contre-pouvoir dont la légitimité est pourtant, elle, bien « constitutionnelle ». Sommé de suivre toutes les nouvelles directives de la troïka, le gouvernement exécute. La délégation de la Commission européenne au Portugal vient même de diffuser un rapport taxant sans ambages le tribunal constitutionnel portugais de faire de « l’activisme politique » et d’être un problème pour le pays. « Même les partis conservateurs, en Grèce, viennent de refuser de poursuivre le programme d’austérité, s’insurge un manifestant. Pourquoi devrions-nous continuer à être les bons élèves et à ruiner le pays ? »

 

La pauvreté a augmenté de 102 %

 

Une étude récente montre en effet que le nombre de Portugais vivant en dessous du seuil de pauvreté a augmenté de 102 % entre 2008 et 2012. Interrogé par l’Humanité quant à un durcissement de la lutte pour contrer la violence du gouvernement et son mépris envers la Constitution, la CGTP estime avoir remporté le bras de fer avec le pouvoir en maintenant sa manifestation. Le syndicat craint aussi qu’un raidissement de la lutte ne dissuade les Portugais, déjà affaiblis par la crise, de poursuivre la lutte. « Nous continuons d’asséner qu’il est urgent de renégocier la dette, de stimuler nos capacités de production, d’augmenter salaires et pensions pour dynamiser l’économie et de travailler de manière urgente à redynamiser l’emploi », explique Arménio Carlos. Depuis deux ans, 
200  000 personnes, dont de nombreux jeunes diplômés mais pas seulement, ont émigré faute de travail. Les axes de luttes de la CGTP sont autant de propositions qui vont à l’opposé de la politique d’un gouvernement qui entend maintenir le cap de l’austérité. D’autres manifestations et sans doute une grève générale couvent déjà, avec pour objectifs de retoquer le budget 2014, provoquer la chute du gouvernement de Passos Coelho et obtenir des élections anticipées.

 

Au Programme des semaines  à venir : La lutte La suite sur l'Huma

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CRISES EUROPÉENNES & MONDIALES
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon