Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 07:20

 

 

AU MOINS 70 MANIFESTANTS TUÉS VENDREDI PAR LES FORCES SYRIENNES

BEYROUTH (Reuters) - Au moins 70 manifestants hostiles au régime du président Bachar al Assad ont été tués par les forces de sécurité syriennes vendredi, ce qui en fait une des journées les plus sanglantes en onze semaines de révolte.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à la sortie de la grande prière hebdomadaire, défiant les forces de sécurité présentes en masse, qui ont ouvert le feu sur la foule. Selon des opposants, le bilan de cette journée pourrait dépasser la centaine de victimes.

Une soixantaine de personnes ont été tuées à Hama, ville du centre du pays où Hafez al Assad, le père de l'actuel président, avait réprimé sans pitié il y 29 ans un soulèvement islamiste, faisant jusqu'à 30.000 morts, affirme Rami Abderrahman, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Lire la suite sur Le Point

EN SYRIE, LA FOULE ENTERRE LES VICTIMES DE LA VEILLE À HAMA

Au lendemain d'une journée de manifestations sanglantes à travers la Syrie, des dizaines de milliers de personnes ont à nouveau défilé, samedi 4 juin, dans la ville de Hama, à 210 km au nord de Damas, pour assister aux funérailles des victimes. La foule, immense, représentait plus de 100 000 personnes selon Rami Abdel-Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé à Londres. Comme depuis le début de la contestation, il était impossible de comptabiliser indépendamment les manifestants car les autorités syriennes empêchent les médias internationaux de couvrir les événements sur leur territoire.

Les témoignages recueillis par téléphone montrent cependant que la tension est loin d'être retombée. Pour l'OSDH, la Syrie était désormais "au bord du gouffre". La mobilisation de vendredi était la "plus importante" depuis le début de la contestation, "et ce en dépit de l'amnistie" générale pour les prisonniers politiques proclamée mardi par le président Bachar Al-Assad, a dit M. Abdel-Rahmane. "Cela montre que les gens ne font plus confiance au régime", a-t-il ajouté. Lire la suite sur Le Monde



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2