Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 07:58
Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CAMPAGNES FDG
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 07:54

 

Petit rappel avant de lire la suite,

Le SMIC est aujourd’hui à 1.055,42 euros net

Le RSA (ex RMI) à 466,99 € mais si l’allocataire touche l’aide au logement, son RSA sera amputé de 56,04€

 

Michel Barniertouche un salaire de 23.503 € pour ses fonctions à Bruxelles (il actuellement le commissaire européen aux Finances et au Marché européen).
Il touche une retraite de 9.225 € pour ses divers mandats français, soit un total cumulé de 32.728 € brut par mois.

Soit chaque mois :

2 ans 1/2 de SMIC

+ de 6 ans 1/2 de RSA

 

Retraites

 

Michel Barnier

32.728

Michel Barnierfigure à la première place mais travaille encore, il est commissaire européen aux Finances et au Marché européen et touche un salaire de 23.503 € bruts par mois.

Jacques Chirac

31.000

Soit chaque mois :

+ de 2ans 1/2 de SMIC

+ de 6 ans de RSA

 

Valéry Giscard d’Estaing

30.000

Soit chaque mois :

+ de 2ans 1/2 de SMIC

+ de 6 ans de RSA

 

Chirac et Giscard d’Estaing touche une retraite liée à leur Présidence de la République et en tant que membre de droit et à vie du Conseil constitutionnel.

Jacques Barrot

28.050

12.000 € brut en tant que membre du Conseil constitutionnel et 16.050 € de retraites liées à ses anciens mandats ou fonctions.

Soit chaque mois :

+ de 2 ans de SMIC

Près de 6 ans de RSA

 

Michel Charasse

23.000

Soit chaque mois :

Un peu moins de 2 ans de SMIC

+ de 4 ans 1/2 de RSA

Jacques Delors

14.000

Pierre Mauroy

11.200

Michel Rocard

11.000

Laurent Fabius

9.730

Jack Lang

5.800

Alain Juppé

11.700*

On notera que seul Alain Juppéa refusé à ses 11.700 € brut de retraite de député et d’inspecteur des finances. Il n’était pas obligé de le faire. Juppé touche actuellement 3.377 € brut mensuels en tant que maire de Bordeaux et 14.000 € brut en tant que ministre.

Source FranceSoir

 

Salaires Maires

Jean-Claude Gaudin touche en tant que Maire de Marseille 3 500€, 2.416 € en tant que Président de la CU de Marseille 5400 euros puisqu’il est sénateur soit un total de 8.166 € Chiffres de 2009 Bertrand Delanoë touche en tant que Maire de Paris 8.500 € plus 2.700 euros de retraites de parlementaire soit un total de 11.200 € Date de 2008

 

Ministres

Un ministre françaistouche 14.017 € brut par moissoit 10.849 € netet 11.214 € imposablesselon la dernière revalorisation de 2002.
Ces 14.017 € comprennent :

Traitement brut/mois : 10 887,22 €
Une indemnité de résidence (3%) : 326,62 €
Un indemnité de fonction (25% du tout non imposables) : 2803,46 €
Indemnités : Allocation mensuelle pour frais d’emploi définie par le Premier ministre (elle est au moins égale à l’indemnité représentative de frais de mandat des parlementaires, soit 6 278 €). Plafonnement des rémunérations et des indemnités des fonctions locales : 5 177 € par mois.

Le salaire du Premier Ministrea été revu à la hausse en 2002. Le salaire de François Fillon, actuel premier ministre, est de 21.206 € brut soit 16 274 € net par mois.
Le revenu se compose de :
- traitement de base, indemnité de résidence (3 % du traitement)
- indemnité de fonction (25 % du total)
- avantages en nature (transport, communications, logement…)
Soit chaque mois :

+ de 1 an de SMIC

Près de 3 ans de RSA
Les avantages en nature :

Accès gratuit au réseau SNCF (1ère classe)
Quotas de déplacements aériens
Mise à disposition d’un parc automobile
Dépenses téléphoniques et courrier
Voiture de fonction et chauffeur
Logement de fonction à l’hôtel Matignon
Résidence secondaire (la Lanterne à Versailles dans les Yvelines, et le Château de Champs-sur-Marne)

FMI

Dominique Strauss-Kahntouchait au FMIun salaire d’un peu plus d’un million de dollars par an, soit 730.000 euros, net d’impôts.
On peut s’amuser à compter ce qu’il gagne par jour : 2.000 euros !

Globalement, DSK gagne environ 2 millions de dollars par an, selon son avocat, quand il a apporté au juge les garanties nécessaires afin d’obtenir sa libération conditionnelle pour payer la rançon d’un million de dollars.

Soit chaque mois :

+ de 5 ans de SMIC

Près de 12 ans de RSA

Extrait de Salaires de 



Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans POUVOIR D'ACHAT (Achat de pouvoir)
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 07:53

 

 

Extrait :

Tel est le malheureux record atteint en novembre par la France : 2,8 millions de demandeurs d’emploi, le plus haut taux de chômage depuis douze ans. Sans compter les autres composantes du chômage (temps partiel, préretraites, etc) qui chiffrent le chômage réel à 4,8 35 millions de personnes, soit 4,5% de hausse en un an.

 

Mille chômeurs de plus, chaque jour en France, depuis le début de l’automne 2011. Les offres de jobs collectées par Pôle Emploi, qu'elles soient en baisse (-1,3% en octobre) ou en hausse (+6,3% en novembre), n’endiguent plus l’inexorable crue du chômage tricolore à un niveau inégalé depuis 1999.
Voilà un bilan calamiteux qui n’augure rien de bon pour le pays en 2012, « bien parti » pour renouer avec un taux de chômage supérieur à 10% quand Nicolas Sarkozy espérait le ramener à moins de 5% à la fin de son quinquennat. Et encore, ne comptabilise-t-on ici que les chômeurs officiels, ceux inscrits en catégorie A. Si l'on inclut les autres composantes du chômage, les personnes à temps partiel contraint qui cherchent cependant un emploi, celles dispensées de recherche, comme les salariés en préretraite, ou enfin les chômeurs qui poursuivent un stage, ce sont 4,835 millions de personnes qui sont maintenues en dehors de l'emploi, en hausse de 4,5% sur un an.

 

Le gouvernement a beau tenter d’accréditer l’idée d’un cap économique difficile à passer,  aucun phare n’éclaire l’horizon de l’emploi dans l’hexagone. Pour  le ministre de l’emploi Xavier Bertrand, il conviendrait de partager, non plus le travail comme le faisaient les socialistes, mais le chômage viaun recours accru à…  « l’activité partielle ». Une pirouette sémantique qui ne trompe guère sur celui qui, au final, paye l’addition : le salarié viases cotisations et ses impôts !

Déjà les constructeurs automobiles et les banques ont annoncé le gel de leurs embauches et la mise à pied de leurs intérimaires sur le premier semestre 2012. Arcelor Mittal, qui a arrêté ses hauts fourneaux à Florange en Moselle, n’a fixé aucune date pour leur redémarrage. Pire, de la Champagne-Ardenne au Languedoc-Roussillon, le tissu économique glisse dans une dangereuse torpeur.

Ici et là, des salariés d’entreprises pillées par des fonds d’investissements, comme Venilia à Vénissieux, ou sacrifiées par des multinationales (Fralib Gémenos près de Marseille, délocalisée par Unilever), livrent des batailles homériques pour sauver leurs usines. Sans que les pouvoirs publics n’aient d’alternative miracle à leur proposer. Et pour cause ! Lire la suite sur
Marianne2
 

 

Lire aussi :

 

FRANCE : 900 USINES FERMÉES, 100 000 EMPLOIS INDUSTRIELS DÉTRUITS EN TROIS ANS

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans EMPLOI- CHÔMAGE
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 07:52

 

 

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est-elle en train de devenir un laboratoire de la recomposition de la droite ? Ici, le Front national a connu certains de ses succès les plus fulgurants à la fin des années 1990, s'installant durablement dans le paysage local. L'extrême droite ne dirige plus les mairies de Toulon (Var) ou de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), mais elle a su imposer ses thèmes et son agenda.

 

Dans la région, l'UMP est incarné par quelques membres de son aile la plus radicale. On y croise le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca et le ministre des transports Thierry Mariani, élu du Vaucluse. Ou encore Eric Ciotti, le "Monsieur sécurité" de l'UMP, député et président du conseil général des Alpes-Maritimes. Tous incarnent cette droite qui flirte avec les thématiques d'une extrême droite qui les met sous pression et à laquelle ils disputent une clientèle infidèle.

 

La plupart d'entre eux appartiennent à la Droite populaire, un groupe de parlementaires de l'UMP qui prend de plus en plus de poids au sein du parti présidentiel. Créé le 14 juillet 2010, ce collectif est composé pour beaucoup de grognards de la vie politique. Ces élus se présentent comme les "gardiens" du sarkozysme historique. Leur but est double : d'abord, empêcher les déçus de Nicolas Sarkozy d'aller vers le FN ; ensuite, réitérer le scénario de la présidentielle de 2007 où le futur président de la République avait réussi à "siphonner" les voix de Jean-Marie Le Pen en reprenant ses thèmes de prédilection, comme l'immigration et l'insécurité. Lire la suite sur Le Monde 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CAMPAGNES FDG
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 07:51

 

 

Près de 900 usines ont été fermées et quelque 100 000 emplois ont été détruits en France au cours des trois dernières années, et 2012 "s'annonce difficile", selon une étude réalisée par l'observatoire Trendeo pour le quotidien Les Echos et publiée mercredi.

 

Selon le journal économique, Trendeo a relevé 880 annonces de fermeture d'un site industriel au cours des trois dernières années, dont 400 sur la seule année 2009 et 200 en 2011. Dans le même temps, 494 créations de sites ont été recensées. "Bilan: la France compte environ 385 usines de moins aujourd'hui qu'au début de 2009", pointe le journal.

 

Sur la même période, l'observatoire a relevé 870 décisions d'extensions de sites industriels en France mais aussi 1 170 annonces de réduction d'effectifs.

 

"Au final, entre les postes créés et ceux supprimés, près de 100 000 emplois industriels ont été perdus en France ces trois dernières années", selon le journal, toujours en citant Trendeo. Lire la suite sur Libération 

 

Lire aussi :

CHAQUE JOUR, 1 000 CHÔMEURS DE PLUS EN FRANCE

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CAMPAGNES FDG
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:07

 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans CAMPAGNES FDG
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:04

 

 

Monsieur le Ministre,

 


Vous ne me connaissez évidemment pas, je suis un étudiant en droit, parmi tant d’autres, inscrit à l’université de Reims. Cette année, je bénéficie d’un échange Erasmus à l’université d’Aberdeen en Écosse.

J’ai choisi de quitter mon pays pour en découvrir un autre. Apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture, un nouveau système juridique pour enrichir mes connaissances, ma vie, mais aussi mon pays.

J’ai laissé derrière moi mes amis, ma famille, mon passé. J’ai rencontré de nouveaux amis, une nouvelle université, un nouveau monde. J’ai gardé en moi l’envie de servir mon pays, d’apporter tout ce que j’apprends aujourd’hui à ma patrie, à l’intérêt général de mon peuple, à notre destinée collective.

 

Je suis donc un étudiant français à l’étranger. Normalement, être français suffit à ne jamais se sentir seul où que l’on soit dans le monde. Et pourtant, en revenant à Noël retrouver ma famille, je découvre une lettre m’annonçant que, faute de moyens, la bourse de mobilité de 400 euros mensuels promise ne sera pas versée par mon Comité régional des œuvres universitaires et sociales (CROUS). Sur le premier semestre, s’écoulant de septembre à janvier, je ne toucherai donc qu’une seule mensualité au lieu de quatre. Et cette jolie lettre administrative du CROUS a la politesse de me laisser dans l’incertitude pour l’avenir.
Dans le doute, j’ai été vérifier le site de votre ministère ainsi que service-public.fr. Les deux confirment, à ma grande surprise, tant l’existence que le montant mensuel de 400 euros pour cette bourse de mobilité que chaque étudiant boursier a le droit de toucher pour l’année universitaire 2011-2012.


Je suis parti, comme des milliers d’étudiants boursiers, pour diversifier mes connaissances, apporter une plus-value - pour utiliser une notion qui vous est chère - personnelle et collective à mon pays. J’ai cru qu’en forçant, en travaillant, en me donnant à fond, l’ascenseur social pourrait enfin fonctionner à nouveau et pas seulement pour moi. J’ai cru que travailler plus nous permettrait de gagner plus, que ce soit matériellement ou intellectuellement.

 

Dans notre patrie non holiste qui fait du contrat républicain le socle de la paix sociale et de l’écriture d’un avenir commun, je me retrouve trahi, abandonné, seul et perdu. Une France, votre France, notre France, ma France semblent m’avoir oublié, semblent avoir perdu de vue tous ces jeunes étudiants qui partent au service de la nation à l’étranger.

 

À longueur de journée, nous pouvons lire que notre niveau d’anglais est déplorable, que notre connaissance du monde extérieur est nulle et qu’il en coûte beaucoup au commerce et à la compétitivité de notre pays. Je fais partie de ceux qui se sont engagés à y remédier. Mais, de votre côté, respectez vos engagements. Aidez-nous à prendre notre part à l’écriture d’un roman national plus riche, plus partagé et plus grand.

 

Aidez-nous en respectant la loi et ses décrets d’application. Un contrat, non seulement juridique mais moral, nous lie. Vous avez le devoir de ne pas nous laisser seuls. Il est encore temps pour que vous ne fassiez pas défaut à votre devoir. Il est encore temps pour que vous n’abandonniez pas à l’étranger des milliers de jeunes des classes populaires qui sont partis avec amour pour leur pays, mais qui pourraient revenir avec un regard moins bienveillant sur notre vielle nation.

 

Je sais que votre gouvernement ne semble pas aimer l’étranger. La politique de votre collègue du ministère de l’Intérieur ne constitue pas un geste d’amour envers le monde extérieur. Sans vouloir voir le mal, ce qui bien entendu serait étonnant dans un gouvernement qui semble avoir mis tant d’effort ces dernières années à œuvrer en faveur de la réconciliation et de la promotion de justice sociale, j’éprouve la vague sensation que cela vous effraie que nous connaissions d’autres cultures…

 

Pourtant, croyez-moi, je n’ai jamais autant aimé la France depuis que j’ai vu l’étranger.

 

J’aime mon pays, car aujourd’hui je peux le voir avec des yeux pleinement ouverts.
Monsieur le ministre, je vous demande donc de respecter le contrat républicain qui nous lie. Votre ministère, sous votre impulsion personnelle dit-on, nous a promis une bourse de mobilité. Versez-nous là. Ne nous abandonnez pas. Nous nous sentirons alors que plus forts et plus fiers de tenir notre engagement envers notre pays : Continuer à participer à sa construction en y engageant toute notre force, toute notre énergie et en portant sur nos lèvres un sourire confiant pour l’avenir.

 

Veuillez agréer, monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations républicaines.

 

Source Place au peuple 

 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans DROITS DE L'HOMME
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:02

 

 

Le président Hugo Chavez a qualifié lundi, à la veille de la fête du travail, ces institutions de «mécanismes de l'impérialisme» destinés à exploiter les pays pauvres.

 

Le Venezuela a décidé de se retirer, avec effet immédiat, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, a annoncé le président Hugo Chavez, qualifiant ces organismes de "mécanismes de l'impérialisme" destinés à exploiter les pays pauvres. «J’annonce notre sortie de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire international. Ils doivent nous rendre les fonds», a déclaré Hugo Chavez dans une allocution prononcée lundi, à la veille de la fête du travail.

 

Le président vénézuélien compte créer une institution bancaire régionale, financée par les revenus que le Venezuela tire de ses hydrocarbures, qui se substituerait aux deux institutions responsables, selon lui, de la pauvreté en Amérique du sud. La veille, déjà, Hugo Chavez avait affirmé devant les représentants des pays alliés du Venezuela que l’Amérique latine irait mieux sans la Banque mondiale et le FMI.

 

«Il vaut mieux que nous sortions avant qu’on nous ait pillés. Pourquoi? Parce que (ces institutions) sont en crise. J’ai lu dans la presse que le FMI ne pouvait pas payer les salaires», a-t-il déclaré lors d’une adresse à la nation. Le chef de l’Etat vénézuélien a chargé à cette occasion son ministre des Finances, Rodrigo Cabezas, de transmettre à ces deux organismes la sortie du Venezuela de leur sein. Lire la suite sur Libération 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans INTERNATIONAL
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:00

 

 

Après un premier numéro en juin dernier avec Marine Le Pen, le magazine politique Des paroles et des actes, présenté par David Pujadas avait fait sa rentrée le jeudi 29 septembre à 20h35 sur France 2 avec Alain Juppé, Ministre des Affaires Etrangères. Après avoir accueilli Jean-François Copé, David Pujadas avait ensuite reçu François Bayrou , président du MoDem.

 

Prochain invité, le jeudi 12 janvier à 20h35 : Jean-Luc Mélenchon,coprésident du bureau national du Parti de Gauche et candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle. Il sera confronté à des experts, des opposants, des intellectuels et des journalistes de la rédaction dont Nathalie Saint-Cricq pour la séquence « Le révélateur » et Fabien Namias pour la séquence « Pure Politique ».

Source Le blog TV

 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans AGENDA
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:07

 

Les éboueurs de Shanks, soutenus par leur direction, sont en grève illimitée depuis hier matin.

Nouvelle menace de conflit dans le ciel en février Après les agents de sûreté des aéroports, les personnels navigants et au sol des compagnies aériennes sont appelés à faire grève début février pour protester contre le projet de l’UMP d’encadrer le droit de grève dans le transport aérien.

Aéroports : les agents de sûreté poursuivent la grève, pas d'incidence sur le trafic

 

Ex-Arast : Et de quatre grévistes de la faim...

 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans LUTTES SOCIALES
commenter cet article

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon