Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 17:35

 

 

Le Parti de Gauche condamne les écrits à caractère raciste et xénophobe dont à fait l'objet, dans la nuit de vendredi, la mosquée de Carpentras. Ces agressions envers la communauté musulmane sont inacceptables.

 

Le Parti de Gauche constate et déplore une recrudescence des attaques contre les différentes communautés religieuses et partis politiques de gauche, organisées par des groupuscules néo-nazis, à l'approche des élections municipales.

 

Le Parti de Gauche doute de la sincérité des élu-e-s d'extrême droite dont la députée de la circonscription, qui condamnent ces exactions. En effet, elle appartient à l'un de ces partis dont la stratégie et l'argumentaire se construisent sur la haine et le rejet de celui qu'ils considèrent comme un ennemi de l'intérieur.

 

Le Parti de Gauche apporte son total soutien aux membres de la communauté musulmane du Comtat, et demande expressément à la justice de se saisir de cette affaire, afin de faire condamner les responsables de tels actes. .

 

La capacité de tous à vivre ensemble, et notamment de pratiquer ou non une religion, est la garantie accordée à tout citoyen vivant dans un état laïc.

Liberté - Egalité - Fraternité.

 

Pour le Parti de Gauche, les co-secrétaires du Comité COVE

M.GALLICHIO

J.ROBERT (06 25 23 73 55)

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 09:59

 

 

Le député maire d'Orange Jacques Bompard (Ligue du Sud) a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Carpentras (Vaucluse) dans une affaire de prise illégale d'intérêts.

Un juge d'instruction du tribunal de grande instance d'Avignon a signé, le mardi 8 octobre, une ordonnance de renvoi à l'encontre de Jacques Bompard, ancien membre du FN, "pour deux prises illégales d'intérêt commises au cours des années 2004 et 2005", a indiqué le procureur de la République d'Avignon, Bernard Marchal.

Sont également renvoyés pour recel de prise illégale d'intérêts sa fille Annick Bompard, née en 1975, et son gendre Christophe Lainé, né en 1976. Tous trois avaient déposé un recours contre le réquisitoire du parquet, qui
a été rejeté par la chambre d'instruction de la cour d'appel de Nîmes.

Des plus-values sur les biens immobiliers vendus par la mairie

L'enquête a démontré que la commune vendait des biens immobiliers, ensuite rachetés via des sociétés civiles immobilières (SCI) par les intéressés, qui réalisaient des plus-values importantes lors de la revente. Jacques Bompard (Ligue du sud) avait été mis en examen en décembre 2010 dans cette information judiciaire, ouverte à la suite de la plainte d'un exploitant viticole orangeais, Bernard Jaume, ancien membre du FN. La suite sur RTL

 

 

Le Dauphiné :

 

2013-10-16 LD Bompard Correctionnelle

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 09:03

 

C'est dans le cadre de la RGPP en 2008, que le gouvernement Fillon a prévu la suppression de 54.000 postes dans la Défense dans les 7 ans à venir.

 

S'il est vrai que la légion d'Orange n'était pas comptée parmi les fermetures et que ce fut une surprise,

consolons-nous, ces militaires ne perdent pas leur emploi, il s'agit juste d'une « mutation groupée » ou plus familièrement d'un déménagement. Il faudra que la commune s'adapte, puisque apparemment elle avait misé sur la pérennité des deux casernes, à savoir la Légion et la Base Aérienne 115.


Si aujourd'hui, la population Orangeoise se réveille sur le « manque à gagner » suite à ce départ, que n'a-t-elle bougé lors des fermetures et des suppressions de postes dans les autres administrations depuis l'annonce de la RGPP ? Car on parle au niveau national, d'un total de190 000 postes supprimés entre 2009 et 2012 (et on parle de lutter contre le chômage!)


Orange n'a pas trop à se plaindre, à côté de Joigny  : fermetures de la maternité et du service de chirurgie, du commissariat, des tribunaux d'instance et de commerce, du 28ème régiment de cartographie militaire, 24 agents de Pôle Emploi pour 2829 demandeurs d'emploi, transfert à Sens du service de la fiscalité immobilière et de celui des droits de succession...



Une vision à court terme


Pour faire des économies on supprime des postes de fonctionnaires ou de militaires pour les remplacer par des entreprises privées. Et celles-ci auront tout loisir de choisir les plus rentables, sans se préoccuper de l'éloignement d'un territoire, pourront augmenter leur tarif sans aucun choix pour la représentation nationale, autre que celui de l'augmentation de l'impôt. Ce qu'on économise d'un côté, coûte plus cher d'un autre, mais ça on verra plus tard...


Ainsi, pressurisation du travail des fonctionnaires, services publics absents là où Paris pensent qu'ils sont inutiles, population délaissée, mais toujours plus d'impôts... Et pourtant que n'entend-on râler contre ces nantis de fonctionnaires qui se gavent et qu'il faut mettre au pas... de l'oie


2 exemples : Pour faire des économies outre les suppressions de postes, avançait en catimini l'externalisation (privatisation) de certains services, telle celle des cantines « essayée » par le ministère de la Défense qui s'est avéré bien plus couteux que du temps où c'était les bidasses qui s'en chargeaient , ou ces ingénieurs de l'Équipement remplacés par des bureaux d'études privés, sauf que dans des villages plus reculés, cela ne va pas de soit (lire)


Et si je ne me trompe pas, l'externalisation au niveau de la commune est chose assez courante.

 

Pour Orange, s'il est vrai qu'un départ groupé de quelque 750 militaires d'une caserne, est plus visible que 190 000 postes supprimés sur le territoire national, une gestion sur le long terme aurait été plus que nécessaire.


Peut-être en ne se contentant pas de ce que l'on a, (Chorégies, fêtes médiévales, repas dansant du 3ème âge..), en donnant envie aux jeunes de s'installer via des projets de vie qui les concernent (emplois, logements, spectacles pour eux etc...) ; en donnant envie aux touristes de rester plus longtemps : mise en valeur des objets trouvés dans les fouilles archéologiques, mise en valeur la colline St Eutrope, (site de 9,45 hectares de l'ancien château des princes d'Orange ) peut-être également un camping suffisamment grand ; ne pas laisser pourrir des situations telles que celles des piscines fermées depuis 3 ans ; accepter une population diversifiée... Bref tout ce qui permettrait d'attirer les entreprises ou pépinières d'entreprises.


VMH

------------------

Rappel de quelques fermetures de casernes :

 

2009

  • Le 57eme régiment  d'artillerie de Bitche (Moselle, 1138 personnes),

  • Le 601eme régiment de  circulation routière d'Arras (Pas-de-Calais, 730 personnes),

  • La base aérienne  101 de Toulouse

2010

  • Le 18eme régiment de transmission de Bretteville-sur-Odon (Calvados,  953 personnes),

  • Metz, le 2eme régiment du Génie  (874 personnes).

  • Colmar-Meyenheim (Haut-Rhin) base aérienne 132 (1276 personnes),

  • Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) 1er régiment du Génie (1042 personnes), mais récupérerait le 16eme bataillon de chasseurs de Saarburg (Allemagne, 1155 personnes). 

2011

  • La base aéronavale  de Nîmes Garons (1332 personnes)

  • La base aérienne 112  de Reims (1545 personnes)

  • La base aérienne de Taverny (Val-d'Oise, 986 personnes).

  • Le 42è régiment de transmission de Laval (Mayenne, 939 personnes)

  • Le 519è régiment du train de la Rochelle (Charente-Maritime, 992  personnes). Etc...

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 13:27

 

Qui n'a pas entendu le maire d'Orange parler du rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la ville bien gérée ? Cette « publicité » se trouve d'ailleurs relevée sur le site du FN 84 sous le titre « Mairies FN, elles auraient le mérite du triple A ».

 

La phrase de Jacques Bompard, brandie en permanence comme un étendard est extraite du rapport de la cour régionale des comptes :

« La situation financière de la commune d'Orange est bonne, notamment au regard de son faible endettement, de la maîtrise de ses charges et de l’importance de son fonds de roulement. »

 

Mais il faut aller plus loin et lire quelques autres phrases du rapport  :

  • Un fort recrutement de personnels contractuels sur des postes stratégiques de la collectivité a pu être relevé au cours de la période sous contrôle

  • Les crédits consacrés aux politiques locales sont en diminution, notamment les crédits consacrés au secteur culturel, à l’exception de la politique sportive et de l’ambitieuse politique de sécurité publique dont les effets n’ont pas été évalués. La politique de la ville est inexistante.

  • La gestion des services publics, pour la plupart délégués, est perfectible : ont été examinés le suivi du théâtre Antique depuis 2002, le transport urbain et scolaire, qui connaît une baisse de fréquentation, et le service de restauration scolaire. La chambre a, en outre, relevé le recours irrégulier à une société privée pour effectuer la vidéosurveillance.

  • la chambre a relevé d’autres irrégularités qui demandent à être corrigées rapidement. Elles portent sur les frais de représentation du maire qui constituent en partie un supplément de traitement déguisé ainsi que sur l’utilisation des véhicules et des cartes d’autoroute.

  • Les cessions d’immobilisation par la ville nécessiteraient une gestion et un suivi plus rigoureux.

 

La revue municipale n°89 de juin 2013 « Orange Vérités », ne faillit pas à cette publicité voir ici

 

--> page 21  :

 

«Les taux d'impôts locaux n'ont pas cessé de baisser depuis 1995 »

(…) Une chose est sûre : Orange est probablement une des seules villes où le taux des impôts locaux n'ont pas cessé de baisser depuis 1995 (...)»

 

Ce qui ne correspond pas aux chiffres de la Cour Régionale des Comptes ici  (rapport de 2001 à 2010) qui précise :


  -->page 5

« La part du produit des impositions par habitant (757 € en 2008) est supérieure à la moyenne régionale (665 € en 2008), mais reste inférieure à la moyenne nationale (790 €).(...)  Les contributions directes évoluent à un rythme annuel moyen de 2,38 %,»

 

--> pages 6 & 7

« Cette augmentation est de l’ordre

  • de 4,04 % par an en moyenne pour la taxe d’habitation,

  • de 3,47 % pour le foncier bâti et

  • de 2,50 % pour la taxe professionnelle.

Malgré un resserrement des taux entre la commune et les communes de la même strate, les taux communaux demeurent élevés »(...)

 

--------------------

 

Sur la même revue municipale de juin 2013, toujours page 21 :

 

« Une maîtrise des charges remarquables »

«  Les charges de personnel sont passées de 16,2 millions d'€ en 2008 à 16,9 en 2012. (…) Pour le reste la masse salariale est restée remarquablement stable, faisant d'Orange une exception. » ici 

 

La Cour Régionale des comptes,

--> page 8

« Les dépenses de personnel ont progressé de 1,34 % en moyenne annuelle sur la période observée, pour atteindre 16,27 M€ en 2009.

Les effectifs de la commune ont baissé de 11,5 %, alors que le nombre de policiers municipaux a augmenté de 20 % (+ 5 agents) de 2007 à 2009 pour arriver à un total de trente deux agents.

Dans le même temps, la commune d'Orange ayant choisi d’externaliser le nettoyage de ses bâtiments (voir 5-3), le nombre d’agents de service a diminué fortement (- 25 postes en 10 ans) avec pour objectif affiché de ne plus recruter dans cette filière »


ici 

------------

 

Ce que la ville gère :

  • en régie simple, la collecte des ordures ménagères et l'entretien du domaine public

  • en régie autonome (par le biais d’un budget annexe) son service funéraire.

 

Ce que la ville ne gère pas

Par délégations :

  • les services de l’eau et l’assainissement,

  • les transports urbains

  • l’exploitation du théâtre Antique.

 

Sous forme de marchés publics :

  • la restauration scolaire,

  • le transport et le traitement des déchets,

  • le service de la fourrière,

  • l’aire des gens du voyage,

  • la surveillance des bâtiments communaux

  • l’exploitation du centre de surveillance urbain.

 

Comme quoi, suivant sous quel angle on regarde la bouteille, certains la trouvent à moitié pleine, d'autres à moitié vide...

 

VMH 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 08:26

2013-09-23-LP-Agression-Julie-DP-copie-1.jpg

 

Pour soutenir Julie, signez la pétition ici

 

Aux dernières nouvelles, cette agression n'aurait aucun lien avec l'affaire.

 

2013-09-24-LP-Agerssion-Julie-DP-2.jpg

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 07:40

 

 

Les états d'âmes des uns et des autres, elles s'en fichent comme de leur première chemise. Deux nageuses rencontrées au bord du bassin n'attendaient qu'une chose : que "leur" piscine, couverte et chauffée, rouvre. Alors quand elles ont appris que leur "bonbon" venait d'être remis en eau, elles n'ont pas hésité une seule seconde. D'autant qu'elles ont passé plus de deux ans à faire la navette entre les communes du pays d'Orange pour assouvir leur passion : faire des longueurs (selon la formule consacrée), histoire de passer trois ou quatre heures et perdre quelques grammes superflus. Avec d'autres Orangeois, des curieux, des élus, des candidats aux municipales, des présidents d'associations aquatiques, elles ont découvert leur nouveau terrain de jeu...

 

Une question de sécurité et de coût

 

Ces travaux de modernisation ont, comme l'a souligné le député-maire lors de l'inauguration,"porté sur la réalisation d'une nouvelle toiture, sur la consolidation des bassins et des plages d'accès ainsi que sur la modernisation des équipements intérieurs : les vestiaires, le sas d'entrée, le système de ventilation, celui du chauffage, l'électricité et des nouveaux faux plafonds qui ont remplacé les anciens". Une sécurité renforcée qui a un coût, et pour laquelle le Conseil général ne manque pas de s'interroger : "Partout en Vaucluse le Conseil général contribue au financement des projets communaux. La ville d'Orange aurait été en droit de demander cette aide (soit 420 000 €). Elle ne l'a pas fait. Le maire tente aujourd'hui de faire payer le Conseil général a posteriori, en augmentant le "loyer" pour les classes de collège ". À la remarque, Jacques Bompard a, à l'occasion de l'inauguration rappelé : "Nous négocions actuellement avec le Conseil général pour permettre aux collégiens de profiter, eux aussi de l'équipement. Je suis heureux de pouvoir annoncer qu'un accord a été trouvé avec le Conseil régional pour les lycées d'Orange". Bien, mais les collégiens alors ?

 

Dans l'attente, le grand plongeon dans le bassin, c'est désormais possible...

 

"Arrêtons de prendre les Orangeois pour des imbéciles !"

 

"Nommer la piscine Plein ciel "L'attente", c'est vraiment prendre les Orangeois pour des imbéciles. Une telle appellation tourne en dérision notre ville et ses habitants. Et pourquoi pas la Provisoire, colère Fabienne Haloui, conseillère municipale et régionale, Front de Gauche. Pour le maire, c'est dans l'attente d'un parc aquatique".

 

" Heureusement que les Orangeois se sont battus et opposés à la fermeture de Plein Ciel, sinon, elle aurait définitivement fermé. La gestion des piscines sur Orange est scandaleuse. Deux fermetures successives et trois ans sans piscine, c'est honteux. Si la piscine Plein Ciel avait été entretenue, elle n'aurait pas fermé. Et sur la colline, le maire s'entête à vouloir faire un centre aquatique à la place de la piscine des Cèdres, alors qu'à deux reprises le permis de construire a été refusé. Aujourd'hui, le site est dans un état de délabrement lamentable. Il faut la démolir au plus vite. La colline est classée et de beaux vestiges historiques y sont découverts, colère Fabienne Haloui. Le site est sacrifié pour assouvir les caprices du maire".

 

"Des économies de fonctionnement et de personnel ont été réalisées et aujourd'hui, Monsieur Bompard voudrait faire payer l'entrée aux clubs sportifs et aux associations, mais il faut savoir qu'aucune autre ville ne pratique ce système. En somme, les subventions allouées aux associations serviraient à payer l'accès aux bassins... C'est ridicule", s'insurge l'élue.

 

"On efface tout"... mais on n'abandonne pas !

 

À la fin de l'hiver 2013, lors d'un débat à l'Assemblée nationale, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, donnait une réponse ferme et définitive à une question du député-maire Jacques Bompard au sujet de l'avenir du projet de réalisation d'un complexe aquatique sur la colline Saint-Eutrope. "Non, le projet ne verra jamais le jour !" (Voir La Provence du 4 mars 2013). La réponse ne semble absolument pas émouvoir et encore moins décourager le maire et toute son équipe. Lors de l'inauguration, il a précisé : "J'ai été déçu, mais pas surpris malheureusement, que certains élus d'opposition se félicitent de cette décision aberrante. Ce projet n'est pas abandonné pour autant, bien au contraire, mais de nouvelles études sont nécessaires pour le concrétiser". Malgré l'entêtement, le projet est, à ce jour bel et bien enterré. Faut-il rappeler que colline, théâtre antique et l'ensemble du site sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. La suite sur La Provence


Lire aussi : Orange, "L"Attente ou comment se moquer des Orangeois"

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 11:11

Décidemment, à Orange rien ne se passe comme ailleurs. Après avoir fait voter récemment une "objection de conscience " par le conseil municipal ; après avoir débaptiser des rues aux noms de communistes résistants, sans pour autant débaptiser celle qui semblerait être la dernière rue "Alexis Carel" en France etc, etc... Le maire voulant à tout prix un centre aquatique sur un site classé, (autorisation refusée par les services de l'État), la piscine "Plein ciel" inaugurée il y a quelques jours après 2 ans de fermeture, portera désormais le nom de "l'Attente"..

 

Si Orange n'était pas une des villes ayant un des plus fort taux d'ensoleillement en France (les 38° sont fréquents en été) ; si la décision ne dépendait pas in fine du maire et s'il n'y avait pas une population qui ne possède pas de piscine privée, on pourrait rire.

 

La population Orangeoise se retrouve captive de la mairie, dès que les services de l'État ne cèdent pas au désidératas du maire.


2013-09-21-Piscine-Plein-ciel-1.jpg

 

2013-09-21-Piscine-Plein-ciel-2.jpg

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 08:27

Deux rues seront débaptisées à Orange :

  • Maurice Thorez qui en 1940 signait avec Jacques Duclos, un appel à organiser la Résistance dans les Comités populaires de Solidarité, qui fut Ministre du Gouvernement qui mit en œuvre le programme du Conseil National de la Résistance...

  • Jacques Duclos, blessé durant la guerre de 1914, puis fait prisonnier en 1916, responsable de l'organisation clandestine du PCF, Vice Président de l'Assemblée Constituante, en 1945 et parlementaire de 1926 à 1975...

Ces redénominations font suite à celle concernant le Théâtre Municipal qui portait le nom d'un ancien Maire Communiste de la ville d'Orange, Gilbert Ricci.

Il semble plus facile pour le Maire d'Orange de débaptiser deux rues qui portent le nom de Communistes résistants, ou de donner un nom de rues à celles qui n'en ont toujours pas, que de débaptiser la seule rue en France qui porte encore le nom d'Alexis Carel, qui reçu certes, en 1912, le prix Nobel de physiologie pour sa contribution à la chirurgie vasculaire, mais qui fut ensuite un apôtre des théories eugénistes nazies, un partisan de l'élimination physique «de groupes d'étrangers indésirables du point de vue biologique ».

Dans les années quatre-vingt-dix, une vingtaine de villes avaient débaptisé leurs rues... En 1995, ce nom a aussi été retiré du fronton de la faculté de médecine de Lyon, puis Paris suivait en 2002 pour donner à la rue, le nom de Jean-Pierre Bloch, grand résistant, antifasciste et l'un des fondateurs de la Licra.

Bienvenu à Orange ! Ville française où la loi s'appliquerait selon la volonté du maire (voir la délibération dur l'objection de conscience ici), où la devise « Liberté, Égalité, Fraternité », ne figure pas sur les courriers de la mairie, préférant y apposer « je maintiendrai », emprunté à la devise nationale du royaume des Pays Bas, et créée par Guillaume Ierd'Orange-Nassau appelé aussi Guillaume le Taciturne (1533- 1584), lorsque ce dernier hérita du comté d'Orange.

VMH

 


2013-09-18-LP_redenomination-de-rues-2.JPG

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE ext droite VMH
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:34

Dans sa délibération sur l'objection de conscience, le Maire d'Orange, via son adjointe, Mme Lorho fait état pour appuyer son argumentation, de l'arrêt "Eweida et les autres" de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, du 15 janvier 2013.

 

Or, l'exemple est on ne peut plus mal choisi, pour deux raisons : la première étant qu'un Conseil Municipal n'a aucun rapport avec une entreprise, la deuxième étant que cet arrêt cite 4 cas, dont un seul a été reconnu par la Cour.

Si cet arrêt donne raison à Mme Eweida (pénalisée car elle portait une croix visible sur son uniforme quand d'autres confessions n'étaient pas pénalisées) la Cour en a décidé tout autrement pour les « autres » cas :

 

Pour les trois autres (Ladèle, Chaplin, Mac farlen), il s'agissait pour deux, de refus d'actes ayant un rapport avec des personnes homosexuelles et ce, dans le cadre professionnel. Le troisième cas étant plus ou moins semblable à celui de Mme Eweida.

 

 

L’arrêt Eweida et autres ne fait pas obstacle à un dispositif national qui reconnaîtrait individuellement à un agent public le droit de ne pas célébrer l’union d’un couple de même sexe au nom de ses convictions religieuses. Ce mécanisme trouve cependant une forte limite conventionnelle : sa mise en œuvre ne peut conduire à priver d’effet le droit reconnu au plan national aux couples de même sexe.


Lilian Ladele avait été employée par la commune d’Islington à Londres comme officier d’Etat Civil. Elle avait refusé de célébrer des cérémonies de partenariat civil entre des personnes du même sexe dans le cadre de ses fonctions, car elle estimait que ces partenariats civils correspondaient en fait à un mariage et que ces unions de couples de même sexe étaient contraires à la volonté de Dieu. A la suite de son refus, elle est passée devant une commission disciplinaire et a finalement été licenciée.

La Cour a retenu que la décision de l’employeur de Ladele de ne pas faire d’exception sur la base de ses croyances religieuses était à la fois légitime et proportionné, conformément à la jurisprudence établie de la Cour sur le droit de ne pas subir de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, et le besoin pour les couples de même sexe d’être reconnus juridiquement et de voir leur relation protégée. Par conséquent, la Cour a conclu à l’absence de discrimination pour les motifs d’ordres religieux.

 

Le droit interne au Royaume-Uni ne comporte pas de dispositions relatives au port de signes religieux pendant le temps et sur le lieu de travail, comme ce peut être le cas ailleurs (notamment en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Belgique, où il est reconnu que des employeurs peuvent imposer certaines restrictions en la matière

 

 

On peut alors supposer qu’une clause de conscience au profit des maires de France leur permettant de s’opposer à la célébration du mariage pour tous ne saurait être admise, dès lors qu’elle aurait pour effet d’empêcher les usagers de voir leur union célébrée. Lire ici

 

« L’Article 9 de la Convention Européenne protège le droit d’exprimer sa religion en public, mais ce droit n’est pas sans limite » a déclaré Alli Jernow, Conseiller Juridique Principal de la Commission Internationale des Juristes. « Avec ce jugement, la Cour défend l’importance de protéger les autres personnes contre toute discrimination ».

 

« La réaffirmation de la Cour que les couples de même sexe ne sont pas différents des autres couples en ce qui concerne leur besoin de reconnaissance et de protection est une avancée importante. Ce principe du droit humain fondamental devrait être le fondement de la conduite future de tous les Etats Européens », a affirmé Souhayr Belhassen, Présidente de la FIDH. Lire ici

 

Lire aussi ici

 

 

Délibération

2013-09-16-Deliberation-objection-de-conscience-1.jpg2013-09-16-Deliberation-objection-de-conscience-2.jpg

 

 

Intervention de Fabienne Haloui

2013-09-17-FH_CM-Orange_objection-de-conscience-1.jpg

 

2013-09-17-FH_CM-Orange_objection-de-conscience-2.jpg

 

2013-09-17-FH_CM-Orange_objection-de-conscience-3.jpg

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 15:29

 

 

Chiffres en hausse

 

13 088 sollicitations ont été reçues en 2013 au SIAO-urgence 115 contre 11 345 en 2012.

13 088 sollicitations dont 7 940 demandes d'hébergement.

9 415 réponses apportées sur le 115, soit 39 réponses par jour (32 en 2012).

6 690 nuitées d'hôtel : 5 537 pour les demandeurs d'asile (29 sont aujourd'hui hébergés), 1 150 dans le cadre de l'urgence (847 en 2012).

 

Hébergement, aide alimentaire... les sollicitations affluent. Le SIAO, gestionnaire du numéro d'appel d'urgence le "115", est en première ligne

 

C'est une série de chiffres qui font froid dans le dos. En augmentation régulière depuis quelques mois. Au SIAO-urgences 115 on tire la sonnette d'alarme. Le Service intégré de l'accueil et de l'orientation a été créé en 2003 par Imagine 84, collectif d'associations (9 pour la lutte contre l'exclusion, 3 pour l'aide alimentaire).

 

Le SIAO, gestionnaire du numéro d'appel d'urgence le "115", accueille toute personne en situation de précarité et d'exclusion. "Les demandes d'aides explosent depuis 4 mois, nous n'avons jamais connu une telle période estivale , + 48 % de nos activités", expliquait hier la directrice, Raphaëlle Mandon, au préfet Yannick Blanc venu faire un état des lieux des besoins et des solutions à apporter.

 

La crise et ses ravages, au SIAO on en mesure au quotidien la force de frappe. Accidents de la vie, violence familiale..., spirale du désespoir. Loin de l'image caricaturale du SDF mendiant et apostrophant rue de la République à Avignon.

 

Un dispositif saturé dès le matin

 

Les demandes d'hébergement explosent. 25 % émanent de jeunes de 18-25 ans; 17 % de femmes seules. Le 115 reçoit aussi plus d'appels de demandeurs d'asile, de voisins italiens et espagnols à la recherche d'emploi. Dès 10 h le matin, le dispositif d'urgence est souvent saturé. Au 31 août, on comptabilisait 1450 refus pour absence de places disponibles, en moyenne 6 refus par jour.

 

Comment agir au mieux face à tant de détresse humaine ? "Nous devons travailler sur une meilleure collecte des informations, sur les entrées et sorties des CHRS (centres d'hébergement et réinsertion sociale qui offrent 245 places dans tout le département, ndlr), témoignent les travailleurs du SIAO. Il faut que tout le monde joue le jeu." La suite sur La Provence

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2