Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 20:54

2013-05-08-DL_Polemique-8-mai-45_Bollene.gif

Vaucluse Matin du 9 mai 2013

 

 

On se souvient que la Mairie de Bollène interdisait le chant des Partisans lors de la cérémonie du 18 juin 2012. Voir ici et ici

 

Cette commémoration de la Victoire de 1945 est un autre exemple.

 

Pourtant, les affiches apposées à l'entrée de la ville, font bien référence à « Bollène, son identité provençale et française » !! Voir ici

 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 19:56

 

 

Alors qu’un rapport tacle la gestion de l’office HLM de Vaucluse présidé par la députée socialiste Michèle Fournier-Armand, des dissidences s’expriment dans les rangs du PS… Tout cela à un an des municipales.

 

Il était attendu ou redouté depuis plus d’un an, le rapport qui risquait d’éclabousser la seule député socialiste de Vaucluse, Michèle Fournier-Armand (MFA), également conseillère générale et présidente de l’office HLM du département, Mistral Habitat, depuis 2001. La Mission interministérielle d’inspection du logement social (Miilos) a présenté en janvier à la direction de l’office son document définitif, dont le Ravi a pu se procurer une copie. D’ores et déjà, le président PS du Conseil général, Claude Haut, tutelle de l’établissement, a fait savoir qu’il maintenait sa confiance envers MFA.

 

« Dépenses somptuaires »

 

Pourtant la mission n’est pas tendre. Première irrégularité pointée : des « dépenses somptuaires » dans des chambres d’hôtels lors de déplacements aux congrès des offices HLM, comme dans un palace « 5 étoiles au milieu des vignobles » bordelais. « J’en ai ras-le- bol de ces critiques, rétorque Michèle Fournier-Armand. Croyez-vous qu’il y ait quelque chose de si important, de répréhensible dans la gestion de Mistral Habitat, pour que les inspecteurs sortent des choses comme cela ? Un congrès HLM, c’est compliqué, ce n’est pas facile de trouver des places. Je vous signale que j’ai pris les frais de déplacements et de restauration à mon compte. Si tout le monde faisait comme moi… » On ose à peine imaginer !

 

La liste des griefs envers MFA ne s’arrête pas là. La Miilos s’attarde sur les conditions « de recrutements, de positionnement et d’avantages non justifiés » concernant trois membres de sa famille. Ces derniers bénéficiaient d’abonnements internet personnels et « d’avantages financiers non justifiables sous forme d’heures supplémentaires » : le neveu de la présidente, adjoint au chef d’agence d’Avignon, cumulant « près de 70 % du total des heures supplémentaires des seuls personnels de proximité en 2010 ». Le rapport dénonce aussi un directeur général payé mais sans affectation, ni activité pendant un an, des prêts irrégulièrement octroyés par l’office à ses salariés...

 

« J’éprouve une certaine satisfaction à voir confirmer ce que j’avançais pendant la campagne, tonne Valérie Wagner, la candidate UMP défaite aux dernières législatives par MFA. Mais ces chambres d’hôtels dont le prix correspond parfois aux loyers des bénéficiaires HLM, me scandalise. Quelle indécence ! » La Miilos est sévère sur la gestion du parc locatif (près de 9000 logements) : un trop gros taux de vacances, des parties communes très dégradées… Mais elle note quelques récentes améliorations qui restent à confirmer. Ouf !

 

Une section dissidente ?

 

Difficile de prévoir les conséquences d’un tel rapport sur les prochaines élections municipales, alors que MFA fera part de sa décision, en avril prochain, de se positionner, ou non, pour conduire une liste socialiste. Signe d’un malaise profond, Roseline Bellier-Jos, candidate malheureuse face à Alain Moretti pour le poste de 1er secrétaire de la section d’Avignon, a remis en décembre dernier à Harlem Désir une liste de 75 militants favorables à la création d’une nouvelle section dans une ville où le PS revendique 300 encartés. Ancienne secrétaire de section de Brive, proche de François Hollande, elle dénonce une organisation chaotique des adhérents, des réunions de section trop rares et un système d’achat groupé de cartes pour influencer les votes : « C’est déplorable, on ne voit cela que dans le sud de la France. » Christine Lagrange, conseillère régionale et candidate socialiste déclarée à la mairie, confirme : « J’ai fait un recours interne en avril 2011 pour dénoncer cela. A Montfavet, on est brutalement passé de 40 à 80 adhérents juste avant les primaires pour les législatives. On ne m’a jamais répondu. » La suite sur Le Ravi

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 15:05

PS ORANGE : LA CANDIDATURE DE MARCELLE ARSAC N’EST PAS CRÉDIBLE !

 

 

Marcelle Arsac, très discrète conseillère municipale d’opposition  sort de l’anonymat en annonçant son intention de conduire une liste sur Orange en 2014, ouvrant les hostilités avec la 1ère ou la 2ème section orangeoise du PS pour les prochaines municipales. [1]  Cette prise de position rappelle trop les mauvaises tendances de certains socialistes orangeois : toujours divisés et prêts à s’affronter, ils ont montré qu’ils étaient capables de prôner le rassemblement à gauche et de conserver les sièges pour eux.


En 2008, l’objectif de la liste conduite par Jean Gatel était d’assurer la représentation de toute la gauche dans l’opposition du Conseil Municipal d’Orange : le PS s’était engagé à ce qu’un des 3 élus socialistes démissionne pour que les 4 élus d’opposition représentent toutes les sensibilités de gauche. Plus de 5 ans après, cet engagement n’a jamais été respecté alors qu’1 électeur de gauche sur 4, sur Orange, a voté Jean Luc Mélenchon.


L’engagement auprès des 31 co-listiers de rendre compte régulièrement de leur mandat d’élu avait été pris par les 4 élus actuels, une rencontre mensuelle avait même été proposé par Jean Gatel : ces élus n’ont rendu compte de leur mandat, ni aux orangeois, ni aux militants et citoyens qui s’étaient engagés avec eux. [2]


Des raisons administratives auraient dû amener un des 3 élus socialistes à démissionner du Conseil Municipal pour incompatibilité de fonction avec le mandat d’élu municipal. [3] Cette démission n’est jamais venue.

Alors de grâce camarades socialistes, un peu d’humilité pour aborder ces prochaines échéances ! Par   Fabienne HALOUI - Responsable du PCF – ORANGE - Conseillère Régionale Front de Gauche /  Source Front de Gauche Orange

 

-------------

 

Je me suis permise d'ajouter des renvois à la lettre de Mme Haloui.

 

[1] Référence à l'article de la Provence

[2] Blog "Agir pour l'avenir d'Orange le site des élus socialistes d'Orange" ouvert le 23/10/2008, silencieux depuis le 25/12/2011. On peut s'informer sur 2 PV de conseils municipaux, ceux des 12/11/2008 et du 14/01/2009. Quant à la nouveauté "téléchargement de l'Ordre du jour des conseils municipaux", il est désespérant de voir qu'on peut toujours cliquer dessus, rien ne s'ouvre !! Il est tellement actif, que seuls 14 personnes s'y sont abonnés. C'est dire !!

J'espère qu'il y a un autre blog (que je n'aurai pas vu) pour informer la population orangeoise du travail de  ces élus d'opposition.

 

[3] Légifrance 

 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 14:22

 

 

La nomination de l’archevêque de Marseille Georges Pontier à la présidence de la conférence des évêques de France ne sera très certainement pas du goût du député maire d’Orange qui l’avait qualifié il y a 3 ans « d’évêque en voie d’hallalisation ». [1]

 

En pleine campagne des élections régionales, en mars 2010, Jacques Bompard, Tête de liste de la Ligue du Sud avait appelait à manifester devant Notre Dame de la Garde pour protester contre « l’islamopholie » de l’évêque de Marseille.

 

Voilà comme Jacques Bompard, député d’extrême droite, avait traité un homme d’église présenté comme proche des pauvres, des déshérités, engagé dans le dialogue inter-religieux, qui avait su ouvrir les locaux du diocèse aux Roms et prendre position contre le projet de loi sur l’immigration de Nicolas Sarkozy. Les croyants et les humanistes apprécieront les paroles de ce député vauclusien proche des milieux intégristes qui, finalement, prône plus le rejet de l’autre que l’amour du prochain !

Par Fabienne HALOUI - Responsable du PCF – Ville d’ORANGE - Conseillère Régionale Front de Gauche/ Source Front de Gauche Orange

 


 



Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 16:34

 

SMSDUyFowj.jpg

 

 

Surprise en arrivant sur le site de Jacques Bompard, député de la Ligue du Sud du Vaucluse. Un drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté gay, sur-titré en capitales «Mariage pour tous» accueille le visiteur. Le site a visiblement été piraté par des activistes pro-mariage pour tous.


Sur le site du député, pourtant opposé au mariage gay, on peut lire un billet où Jacques Bompard indique «condamner vivement les dérives du Printemps français» et précise se «retire[r] du débat qui ne peut continuer dans un tel climat d’homophobie».


Contacté par Newsring.fr, le collaborateur du député Benjamin Blanchard note que «c'est de bonne guerre». Une position qui caricature ce que pense le député très à droite, ancien du Front national. Le billet de blog continue : «Je pense qu’il est temps pour notre mouvement de se demander s’il n’est pas en train d’échapper à ses objectifs premiers: défendre la famille que nous la concevons».


Le hacker du site, qui a piraté et écrit le texte, prend la voix de Bompard pour lui faire regretter que «les revendications claires et audibles» sont passées «à de la provocation à la tout va», provoquant «la brouille de notre message». La suite sur Newsring 



Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 07:36

Revenons un peu sur la proposition de loi de J. Bompard pour obliger les chômeurs à travailler en échange de leur allocation (voir article précédent ici). 

Il y a de quoi être étonné de la méconnaissance du député, par ailleurs maire de la ville d'Orange depuis 1995, quant à la Loi Française tout comme des textes, conventions et traités internationaux que notre pays a signés, lorsqu'il déclare "Tout travail mérite salaire" mais "tout salaire mérite travail".

Rappelons que des allocations chômage et autre RSA ne sont pas des salaires, mais une obligation des États en particulier signataires de ces accords. Obligation donc, qui ne se monnaie pas par quelques heures de travail.

Dans la solution miraculeuse de M. Bompard et malgré les quasi 5 millions de chômeurs, il y aurait du travail... à condition qu'il ne soit pas payé.

Outre le fait de ne pas respecter les textes que la France a signés, qu'un élu de la République confonde un droit social avec un salaire qui plus est, dans le pays des Droits de l'Homme est pour le moins curieux. Que diraient les retaités, protégés particuliers du maire d'Orange, si demain cette règle «Tout travail mérite salaire" mais "tout salaire mérite travail" leur était appliquée ?  

Allez, on va essayer de se rappeler quelques textes (entre autres) que la France a signés :

-> Déclaration des Droits de l'Homme

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

 

-> Déclaration de Philadelphie (Organisation Internationale du Travail) (Mai 1944)

Titre III

a)la plénitude de l'emploi et l'élévation des niveaux de vie;

b)l'emploi des travailleurs à des occupations où ils aient la satisfaction de donner toute la mesure de leur habiletés et de leurs connaissances et de contribuer le mieux au bien-être commun;

d)la possibilité pour tous d'une participation équitable aux fruits du progrès en matière de salaires et de gains, de durée du travail et autres conditions de travail, et un salaire minimum vital pour tous ceux qui ont un emploi et ont besoin d'une telle protection;

/) l'extension des mesures de sécurité sociale en vue d'assurer un revenu de base a tous ceux qui ont besoin d'une telle protection, ainsi que des soins médicaux complets;

i)un niveau adéquat d'alimentation, de logement, et de moyens de recréation et de culture;

j)la garantie de chances égales dans le domaine éducatif et professionnel.


-> La Convention n°105 concernant l'abolition du travail forcé. (Juin 1957)

Article premier 
Tout Membre de l'Organisation internationale du Travail qui ratifie la présente Convention s'engage à supprimer le travail forcé ou obligatoire et à n'y recourir sous aucune forme :

a) En tant que mesure de coercition ou d'éducation politique ou en tant que sanction à l'égard de personnes qui ont ou expriment certaines opinions politiques ou manifestent leur opposition idéologique à l'ordre politique, social ou économique établi;

b) En tant que méthode de mobilisation et d'utilisation de la main-d'oeuvre à des fins de développement économique;

c) En tant que mesure de discipline du travail;

d) En tant que punition pour avoir participé à des grèves;

e) En tant que mesure de discrimination raciale, sociale, nationale ou religieuse.

2°) Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (Décembre 1966)

Article 7

Les Etats parties au présent Pacte reconnaissent le droit qu'a toute personne de jouir de conditions de travail justes et favorables, qui assurent notamment:

a) La rémunération qui procure, au minimum, à tous les travailleurs:

i) Un salaire équitable et une rémunération égale pour un travail de valeur égale sans distinction aucune

Faut-il rappeler que l'Organisation internationale du travail (OIT) considère que la «participation obligatoire à des travaux publics» s'apparente à du travail forcé : «Une relation de travail devrait être librement consentie et exempte de menaces. »

VMH

----------


D'ailleurs, les chômeurs qui vivent la crise européenne ne se laissent pas faire et font appliquer ces règles bafouées par la justice :

 

La justice Britannique condamne le travail gratuit et forcé

 

Deux chômeurs de 24 et 40 ans, contraints d'aller travailler gratuitement pour mériter le versement de leurs allocations, ont refusé ce chantage et osé porter plainte contre le gouvernement. Le 12 février, ils ont finalement obtenu gain de cause.

 

C'est un camouflet pour le gouvernement ultra-conservateur de David Cameron, dont la haine envers ses chômeurs atteint des sommets et où la stigmatisation des "assistés" bat son plein. Car, outre-Manche et dans le monde anglo-saxon en général, il est commun de confondre allègrement salaire et aide sociale tandis que la notion de "mérite", aussi fallacieuse que chez nous, est, par contre, nettement plus aiguë...

Ainsi, au Royaume-Uni, pour lutter contre le chômage, on lutte contre les chômeurs et le travail forcé est une tradition. Ce pays en récession, qui affiche malgré tout un honorable taux de chômage à 7,8% derrière lequel se cachent exploitation, précarité et pauvreté (elle touche plus de 17% de la population, soit près de 11 millions de personnes), symbolise l'extrême dureté d'un capitalisme particulièrement sauvage et inégalitaire.

Le principe du «
workfare-to-work» (allocations en échange de travaux), installé depuis la fin des années 1990, a été enrichi par des «back-to-work schemes» (programmes de réinsertion dans l'emploi) où, pour conserver leur allocation de 65 euros par semaine, les chômeurs sont sommés par les Jobcentred'effectuer un "stage" non rémunéré dans des organismes communautaires ou dans les rayons de riches grandes enseignes comme Tesco, Poundland, Argos ou Sainsbury’s, jusqu'à 30 heures par semaine pendant un mois. A ceux qui refusent, on coupe les vivres pendant 6 mois.

Un programme inefficace, et jugé illégal

Malheureusement, ces jobs ne sont pas pérennisés et le taux de réinsertion dans l'emploi est nul : une récente étude du gouvernement l'a prouvé, court-termisme et absence de volontariat étant le trou noir de ces politiques. Mais celui-ci persiste et signe au motif de faire comprendre aux chômeurs qu'ils ne doivent pas «jouer avec le système», dixitle ministre de l'Emploi tout en éludant que ce programme permet en revanche aux employeurs de jouer, eux, avec le système en exploitant à l'infini une main d'œuvre abondante et gratuite, comme au bon vieux temps de l'esclavage.

Cait Reilly, 24 ans, jeune diplômée universitaire de Birmingham sans emploi et Jamieson Wilson, 40 ans, chauffeur poids-lourd au chômage habitant Nottingham, l'une et l'autre obligés d'aller travailler gratuitement dans un supermarché sous peine de voir leurs allocations suspendues, ont refusé ce chantage, porté plainte et gagné leur procès contre l'Etat britannique. Après plus d'une année de procédure, la Cour d'appel leur a donné raison, jugeant illégale cette méthode de "réinsertion dans le travail".

Le ministère de l'Emploi est donc prié de revoir sa copie et de se mettre en conformité avec le droit. En attendant, les chômeurs peuvent dès à présent refuser ces "stages" sans être sanctionnés, tandis que ceux qui les ont refusés et à qui on a coupé les vivres peuvent réclamer leur dû rétroactivement.

Grâce au courage et à l'entêtement de Cait et Jamieson, coup d'arrêt est porté à cette absurde politique coercitive qui punit et exploite les chômeurs au lieu de les aider, tandis que rappel au respect des conventions internationales (notamment
la Convention n°105 de l'OIT sur l'abolition du travail forcé) est fait. Une excellente nouvelle qui n'a visiblement pas intéressé les médias français...source ActuChômage

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE ext droite VMH
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 16:58

Bompard propose que tous les chômeurs travaillent 20 heures par semaine

Le député d'extrême droite Jacques Bompard a annoncé mercredi avoir déposé une proposition de loi visant à instaurer "un droit à l'emploi" de 20 heures par semaine pour tous les chômeurs, auprès des collectivités ou du privé, en échange de leur indemnisation.

"Il faut remplacer le traitement social du chômage par un droit au travail que pourraient donner (...) les collectivités, les associations mais aussi le privé", a expliqué le député non-inscrit, lors d'une conférence de presse dans les locaux de l'Assemblée.

"Pourquoi le privé ne donnerait pas du travail et ne bénéficierait-il pas de ces gens déjà indemnisés, (...) Au départ, ce serait de la main d’œuvre gratuite, mais ensuite le privé prendrait le relais", a ajouté le parlementaire, sans préciser à partir de quand. La suite sur L'Entreprise / L'Express 

Lire la proposition de Loi

 

 

 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE ext droite
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:54

 

 

Alors que la maternité de l'hôpital de Valréas est défendue par toute la population du bassin de vie drômois-vauclusien, alors que les dernières décisions de justice sont favorables à la réouverture, alors qu’une fois de plus un accouchement a eu lieu durant le trajet Valréas Montélimar, les propos de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine surprennent !

 

Pourquoi vouloir opposer la rénovation des urgences à la réouverture des urgences qui sont toutes deux nécessaires et complémentaires ? Pourquoi sous tendre que le comité de sauvegarde mènerait une lutte qui ne correspondrait plus à ce qu’attend la population alors que les multiples mobilisations ont démontré l’inverse ?

 

Alors que les conseillers régionaux du Front de Gauche viennent de saisir la Ministre de la Justice pour qu’elle fasse appliquer les décisions de justice concernant les hôpitaux de Valréas, Vaison, Pertuis ou Briançon, le positionnement de Marisol Touraine ressemble un à un déni de justice ! Ce n’est pas cela que les valréassiens attendaient de ce Gouvernement ! Écoutez l'info sur France Bleu

 

Fabienne HALOUI

Conseillère Régionale

Provence Alpes Côte d’Azur

 

Source FDG Orange

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 19:38

 

Communiqué de Fabienne Haloui (Front De Gauche)

 

Après le refus du Ministère de l'Ecologie de valider le projet du complexe aquatique du Maire d'ORANGE, déclaration de Fabienne HALOUI Conseillère Régionale du Front de Gauche

 

Après avoir mis au sec les Orangeois avec les fermetures successives des piscines des Cèdres et Plein Ciel, le Maire d’Orange, a d’abord pris l’eau, avant, aujourd’hui, de couler. Seul responsable de son naufrage, il accuse le Gouvernement de sabordage !

 

Alors que le Ministère de l’Écologie vient de recaler une nouvelle fois le projet de complexe aquatique sur la Colline Saint Eutrope, Jacques Bompard tente de se présenter en victime, son rôle préféré, quand c’est lui, le gestionnaire qui est en cause.

 

En cas de travaux d’urbanisme, tous les Orangeois résidant au centre-ville se savent exposés à une règlementation contraignante liée à l’histoire romaine de leur ville. Comment penser que le 1er magistrat aurait pu passer outre les règles environnementales et archéologiques à quelques mètres d’un site classé au patrimoine de l’UNESCO.

 

En fermant la piscine des Cèdres en juin 2010 sans qu’un nouveau projet soit validé, en se déclarant contraint de fermer la Piscine Plein Ciel pour des raisons de sécurité -alors que pendant 17 ans, il n’a pas réalisé les travaux d’entretien indispensables-, le maire espérait obtenir par le rapport de force et le fait accompli son autorisation et par la même occasion réaliser des économies de fonctionnement et de personnel.

 

Le 1er scénario est un échec total, le 2ème a, heureusement, été contrarié par la mobilisation des Oangeois et des associations sportives qui ont conduit la Ville à engager l’indispensable rénovation de la piscine couverte.

 

Face à l’entêtement de Jacques Bompard qui persiste au risque de pénaliser encore les Orangeois, seul le sursaut citoyen pourra ramener le Maire d’ORANGE à des décisions raisonnables respectueuses de l’intérêt commun

 

Voir la vidéo : la piscine des cèdres à 2'24''

 

 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 11:14

Durant 15 jours, c'est « récré » pour les députés . Durant 15 jours le "mariage pour tous" est soumis à la représentation nationale. Et la représentation nationale s'amuse bien, comme on peut le noter dans l'article qui suit (dont je vous livre un extrait ci-dessous).

Plus de 5 000 amendements qui vont faire perdre un temps fou, qui vont faire parler, et les élus et les médias... 15 jours durant lesquels il est à parier que le pouvoir d'achat, le chômage, les fermetures d'entreprises, les logements insalubres, les emplois précaires... passeront à la trappe. 15 jours durant lesquels nous aurons droit à des cris, des applaudissements, des noms d'oiseaux bref !! la représentation nationale sera en... représentation médiatique. Pourquoi ? Pour que in fine la loi passe et c'est tant mieux, mais quel temps perdu ! Et comme disait ma grand-mère, le temps c'est de l'argent !

Cette perte de temps organisée, il paraît que c'est la règle. Les charges monumentales qui pèsent sur les épaules de nos élus assorties aux revenus « tout juste suffisants » valent bien une petite récré pour décompresser.

 


Après la guerre des chiffres dans la rue, place à la guerre des nerfs. Alors que le projet de loi visant à légaliser le mariage homosexuel entame son marathon législatif ce mardi 28 janvier à l'Assemblée nationale, les députés se préparent à plancher sur un peu plus de 5.360 amendements, dont la quasi totalité émane de l'opposition. 

(Jacques Bompard (maire d'Orange) n'est pas le dernier.)

AUTORISER LES MARIAGES DE MINEURS

Signé par le député d'extrême droite Jacques Bompard, champion toutes catégories des amendements grotesques, l'amendement N°4662 propose tout simplement d'abroger les articles 144 et 145 qui fixent l'âge légal du mariage à 18 ans. Ce qui revient concrètement à légaliser le mariage des mineurs mais également la pédophilie sous couvert de provocation contre le mariage gay.

AUTORISER LES MARIAGES INCESTUEUX

Jacques Bompard récidive avec l'amendement 4668 dans lequel le député-maire d'Orange préconise d'abroger l'article 163 du code civil qui prohibe les mariages entre oncles et nièces, tantes et neveux. De même, via l'amendement N°4667, le député propose d'abroger l'interdiction faite aux frères et soeurs de se marier.

Ce faisant, Jacques Bompard propose de légaliser les mariages incestueux, arguant au passage que '"pour supprimer toute forme de discrimination" comme l'exige le gouvernement pour les couples homosexuels, il convient donc "de l'étendre à toutes les formes de famille, sans distinction de sexe, d'orientation sexuelle, d'origine, de nombre, d'âge ou de lien de parenté".

IMPOSER LE PRÉNOM DE L'OFFICIER D'ETAT CIVIL À L'ENFANT

Nouvelle provocation du député d'extrême droite Jacques Bompard. L'amendement N°4672 préconise qu'en cas de désaccord sur le nom de l'enfant, ce dernier "prend automatiquement comme premier prénom le premier prénom de l’officier de l’état civil qui reçoit la déclaration". Motif invoqué: reconnaître le mérite des officiers d'état civil.

LÉGALISER LA POLYGAMIE

Jacques Bompard persiste et signe. Après l'inceste et la pédophilie, le député d'extrême droite préconise via l'amendement N°4661 d'ouvrir le mariage à plus de deux personnes. Une légalisation en bonne et due forme de la polygamie.

SUPPRIMER PUREMENT ET SIMPLEMENT LE MARIAGE CIVIL

Jacques Bompard toujours. Prenant acte que "le mariage est une affaire privée qui ne concerne pas l'Etat", le député-maire d'Orange préconise via l'amendement N°5194 de supprimer purement et simplement le volet mariage du code civil.

Voilà qui ferait gagner du temps à tout le monde.

Extrait du Huffington Posthttp://www.huffingtonpost.fr/2013/01/28/mariage-gay-les-pires-amendements-deposes-opposition_n_2567744.html

 


Et pourtant il y a du pain sur la planche à Orange

Extrait d'un conseil municipal sur les piscines.

(car cette ville du sud-est - 40° l'été - n'a plus de piscine)

 

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2