Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

4ème circo Vaucluse

F FARYSSY & I BRUET

 

 

Candidats législatives France Insoumise

Orange-Bollène-Valréas-Vaison

***

Rejoindre un groupe d'Insoumis

Valréas

Vaison-la-Romaine 1

Vaison-la-Romaine 2

Malaucène

Gigondas

Piolenc

 

À lire

 

 

 

 

 

 

 

21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:48

 

 

Entre adversaires politiques, le terme "fasciste" n'est pas une injure, a tranché jeudi le tribunal correctionnel de Paris. Jean-Luc Mélenchon, qui avait utilisé cette épithète à l'égard de Marine Le Pen, a ainsi été relaxé.


Après la condamnation de la présidente du Front national à 10.000 euros d'amende dans l'affaire du "faux tract", dont elle a fait appel, le coprésident du Parti de gauche remporte une deuxième victoire judiciaire face à la présidente du Front national.


"Deux procès gagnés en une semaine : Le Pen n'a pas le droit de faire des faux tracts et on peut la qualifier de fasciste. Jubilons!", s'est réjoui Jean-Luc Mélenchon sur son compte Twitter.


Le 5 mars 2011, invité à réagir sur un sondage donnant Mme Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle de 2012, Jean-Luc Mélenchon avait déclaré: "Tout ça est une guignolisation de la vie politique, absolument invraisemblable." "Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d'avoir un fasciste à sa tête ?", avait-il ajouté sur i-Télé.


A l'audience le 6 mars, où Mme Le Pen n'était pas présente, M. Mélenchon s'était défendu de l'avoir injuriée: "je l'ai caractérisée".


"Si le terme +fasciste+ peut prendre une connotation outrageante quand il est utilisé en dehors de tout contexte politique ou s'il est accompagné d'autres termes dégradants", ont estimé les juges de la 17e chambre correctionnelle,"il est, en revanche, dépourvu de caractère injurieux lorsqu'il est employé entre adversaires politiques sur un sujet politique".


Dans un tel contexte, il se situe "dans le cadre d'un débat d'idées et d'une polémique sur la doctrine et le rôle d'un parti politique, sur lesquels Jean-Luc Mélenchon pouvait légitimement faire valoir son opinion, manifestant ainsi sa réprobation complète des idées politiques défendues par le Front national et incarnées par sa présidente, sans dépasser les limites autorisées de la liberté d'expression en la matière", a jugé le tribunal.

- "Appeler un chat un chat" – La suite sur Le Point

 

Partager cet article

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans POLICE - JUSTICE - PRISONS
commenter cet article

commentaires

Visiteurs

compteur

Vidéos

A signer

Soutenez la candidature de J-L Mélenchon