Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Sous les pavés, Orange

Recherche

24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 10:55
A Orange, pas le droit de voter "nul"...

… comme dans une soixantaine de villes en France équipées de machines à voter, tous les électeurs ne sont pas logés à la même enseigne.

Dans un même canton (plusieurs villes) certains électeurs votent électroniquement, d'autres avec bulletins. Cela pour une même liste. Et les résultats quant aux votes nuls, sont faussés du fait même que le vote électronique ne permet pas d'exprimer un désaccord, une colère etc..., juste au vote blanc...

Sauf que, depuis la loi n° 2014-172 du 21/02/2014, les bulletins nuls et les blancs sont comptabilisés séparément.

Du coup, ce sont les résultats des votes nuls et blancs du canton entier, voire du département qui seront faussés.

Même si cela ne joue pas sur les résultats définitifs du scrutin et à une époque où l'on se plaint d'une abstention grandissante, comment encourager les électeurs, si ceux-ci ne peuvent mener à terme cette expression via le vote nul.

VMH

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 08:00

La ligue du Sud de J. Bompard étend son empire et ce canton est peut-être le seul au niveau national qui aura le choix entre un parti d'extrême droite et un parti de droite extrême...

Sur toutes les chaînes hier soir, les représentants de certains partis y allaient de leur "il faut faire barrage au FN"... Ici, faire barrage au FN veut dire voter la Ligue du Sud !!

Dans le canton, 3 villes et 2 façons de voter.

Bulletins : (Caderousse et Piolenc) et machines (Orange). Sur cette ville donc, pas de bulletins nuls, malgré la loi n° 2014-172 du 21 février 2014 qui permet de décompter les votes blancs à part des nuls. Le nombre d'abstention est plus important à Orange (48,48%) qu'à Caderousse (55,00%) ou à Piolenc (52,03%). Ceci expliquerait-il cela ?

Je vais scruter le taux d'abstention au 2ème tour sur Orange-ville, puisque les électeurs n'auront aucune possibilité de voter « nul », seul moyen d'expression possible dans un cas de figure semblable.

Je pose donc une question : faire barrage au FN ?

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 13:30
Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 12:40

A quoi sert le département, pourquoi et pour qui voter

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 17:21
Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 13:25
Inauguration symbolique de la place Simone Veil à OrangeInauguration symbolique de la place Simone Veil à Orange
Inauguration symbolique de la place Simone Veil à Orange
Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 12:00

Conseil municipal d'Orange, le 20 février 2012 :

Fabienne Haloui, réussit (enfin) à mener à bien son intervention sur le débat d’orientation budgétaire en terminant sur la situation sociale d’Orange et des villes comme Bollène... Quelques secondes de silence, suivi de la petite phrase du maire « c'est beau comme du Prévert ». Signal permettant aux élus de la majorité de s'esclaffer !

 

 

Cette vidéo (le mépris) et celles qui suivent permettent de se rendre compte de certains manquements à ce que devraient être des débats sereins, démocratiques, respectueux et dans l’intérêt des Orangeois qu'ils aient ou non voté pour M. Bompard, qu'ils soient élus de la majorité ou de l'opposition.


Conseil municipal d'Orange : le mépris par Roughol

 

Une attention toute particulière à la vidéo (l'insulte) où Mme Haloui est insultée en tant que communiste, puisqu'on lui oppose en permanence « 100 millions de morts ». La première fois où j'ai entendu cette phrase, c'était le jour du rassemblement en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo, devant l'hôtel de ville et par un élu. Que dire de la St Barthélémy, des croisades ou de la Shoah ?


Conseil municipal d'Orange : l'insulte par Roughol

 

Outre ce qui est visible sur ces vidéos,

  • Se pose également la question des votes. En effet, le « qui est pour qui est contre qui s'abstient », prend quelques secondes, les mains se lèvent, à hauteur de la table... ou ne se lèvent pas, la délibération est toujours adoptée (en tous cas pour cette séance). Mais problème ! Personne dans le public ne connaîtra les chiffres, qui a voté pour ou contre... puisqu'il n'y a aucun vote franc avec des bras bien levés.

 

  • Se pose également les insultes directes du maire traitant d'« hystérique » une élue.

 

  • Se pose également la liberté d'expression, sur toutes les lèvres depuis le 11 janvier 2015, mais dont les élus d'opposition ici ne jouissent pas (la censure), celle-ci étant réservée à M. le maire qui durant 27 minutes, a fait un réquisitoire complet sur le Conseil général... Il est à noter que un des fils Bompard est candidat, ceci explique peut-être cela...VMH


Conseil municipal d'Orange : la censure par Roughol

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:44
Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 20:19

Le rassemblement à Orange a eu lieu dans une certaine cacophonie.

 

Pourtant étaient présents des hommes, des femmes, des enfants, les imams de la mosquée d'Orange, une foule d'anonymes, tous présents pour un moment de recueillement suite au carnage des locaux de Charlie-Hebdo

 

Mais le Maire d'Orange en a fait une tribune politicienne, voulant à tous prix donner son avis sur les raisons de cet acte, faisant fi du rassemblement national et  mettant en colère une partie de cette foule (3000 d'après la presse locale) qui n'était pas venue pour cela.

 

J'ai retranscrit une partie de ce discours avec difficulté, mais vous pouvez lire la vidéo ci-dessous.

 

Discours de J.Bompard, maire d'Orange

 

« Nous avons couvé en notre sein, subventionnés même, des assassins, des bourreaux (…) issus de notre nation. Ils ne sont que le résultat d'une politique.

J'entends des appels à l'unité nationale. Le chaos devra en effet être supplanté par l'ordre.

Oui, nous ferons l'unité pour nous préserver du fanatisme. Oui, nous voulons l'unité mais sans fermer les yeux sur les mensonges qui ont conduit aujourd'hui à ce massacre.(1)

Notre réponse doit être à la hauteur du péril. Ceux qui ont fermé les yeux sur le développement d'une gangrène islamiste... »

 

La foule demande le silence dû au recueillement et finit par couper le discours en scandant « Charlie, Charlie" . Le maire répond alors en entonnant la Marseillaise, la reprenant chaque fois que la foule scandait "Charlie".

(…)

« La première des libertés est la sécurité. La sécurité pour chacun de nos compatriotes du moment que son opinion respecte les principes fondamentaux de notre pays. » (1)

(...)

« Ce n'est pas dans la ville (inaudible) d'Orange que nous oublierons la responsabilité criante de nos dirigeants devant cette déchéance »

(…)

« Je vous appelle au recueillement pour honorer la mémoire, je vous appelle à l'engagement individuel et collectif pour affirmer notre identité et notre projet national. » (…)

 

Le maire dira ensuite qu'à titre personnel il ira à la cathédrale déposer un cierge, ajoutant :

«  Il y aura aussi des bijoux (heu!) des bougies à disposition de ceux (inaudible) »

 

VMH

 

 

 

 

 

 

La vidéo du journal le Dauphiné (25 secondes) ne retransmet qu'une information partielle, ce qui peut troubler autant ceux qui étaient présents hier, que ceux qui prennent l'info via la presse . ici

 

 

Dernière minute :

Il semblerait que M-C Bompard (épouse du maire d'Orange) ait utilisé le même discours que son époux,produisant le même effet sur ceux qui étaient venus se recueillir.

 

(1)

2015-01-09-Charlie-Bollene-1.JPG  2015-01-09-Charlie-Bollene-2-copie-1.jpg

Le Dauphiné du 10/01/2015 Article de Virginie Sanchez

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 16:31

 

Dans la ville tenue par Jacques Bompard, ex-Front national, l'aromathérapie et les contes de Provence font office de programme culturel. Vous avez dit populisme ?


« Un reportage sur la vie culturelle à Orange ? Ça va être vite fait », soupire une quadragénaire. « J'y habite, mais je n'y vis pas. Je vais encore au cinéma du centre-ville, mais, pour le reste, théâtre, concerts… c'est le désert. Il faut aller à Avignon, à Cavaillon, à Marseille même, à une heure de voiture. » Pareil pour Jackie, pimpante septuagénaire, ou Andrée, ancienne infirmière, et son mari, Antoine. Eux aussi se sont résolus à faire de la route. Zebda en concert ? A Carpentras. François Morel dans La fin du monde est pour dimanche ? Sur la scène nationale du Théâtre de Cavaillon.

 

Au Palais des princes, théâtre municipal d'Orange, c'est plutôt conférence sur l'aromathérapie, soirées contes de Provence, spectacle de Lucienne la Vamp ou comédies de boulevard mises en scène par Jean-Luc Moreau… « Ici, il n'y a plus que des thés dansants ou des pièces nulles, même le théâtre antique accueille des courses de voiture, se désole un médecin. La culture a été étouffée, mais tout le monde s'en fout et continue à élire Bompard. »

 

Ville de 30 750 habitants, Orange, dans le Vaucluse – département qui, déjà en 1956, envoya un député poujadiste à l'Assemblée –, est dirigée depuis 1995 par Jacques Bompard, alors élu sous l'étiquette Front national. Il a, entre-temps, quitté le parti et fondé sa Ligue du Sud – en référence à la Ligue du Nord, parti régionaliste et populiste italien. En 2008, il a recueilli 61 % des voix dès le premier tour – et en espère davantage encore le 23 mars prochain.

Préférence nationale

 

Dès 1995, lui et son entourage affirmaient une préférence nationale, et même locale, en matière de culture. Comme à Marignane, Vitrolles ou Toulon, alors également conquises par l'extrême droite, les responsables locaux fustigeaient dans la presse « les cultureux de gauche », « les spectacles pour sous-branchés », les créations contemporaines élitistes. Si la ville a perdu son label de Ville d'art et d'histoire, faute du poste d'animateur qualifié exigé par le ministère, Jacques Bompard est certain que « les Orangeois s'en tamponnent le coquillard. » L'essentiel, c'est « l'émergence d'une contre-culture populaire », comme il l'écrit dans le dépliant du théâtre municipal, annonçant donc l'aromathérapie, les comédies de boulevard, et même, bientôt, une œuvre signée du présentateur de TF1, Jean-Pierre Pernaut…

 

Cela suffit-il au bonheur de 61 % de la population ? Serge Tziboulsky, professeur retraité et président de l'Association de philosophie Agora (que le maire considère comme « un groupe d'opposition »), analyse : « Historiquement, Orange est culturellement assez défavorisée. La région est rurale, viticole, sous-industrialisée et se situe dans la tradition radicale d'Edouard Daladier, déjà populiste et clientéliste, comme Bompard ! » Car nous ne sommes pas ici dans la Provence des collines, mais au cœur du sillon rhodanien, zone de passage incessant, qui a accueilli de la main-d'œuvre pour les vignes, les rapatriés après la décolonisation, et « a toujours eu tendance à se replier et se méfier de l'étranger ». Avec la gendarmerie mobile et la Légion (dont le départ est prévu cette année), la ville abrite aussi une forte présence militaire. « De plus, poursuit Serge Tziboulsky, dans le département, on n'échappe pas à l'attraction culturelle d'Avignon. Du coup, Orange n'a jamais eu une politique culturelle très ample ; il y a eu des tentatives avec la mairie PS d'Alain Labé, entre 1989 et 1995, mais une bonne partie de la population y voyait de l'élitisme… »

 

Jacques Bompard considère que le cinéma est un commerce comme un autre.” Michel Coullon, exploitant de cinéma d'art et d'essai La suite sur Télérama

 

 

 

Repost 0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans VAUCLUSE À LA LOUPE
commenter cet article

Visiteurs

compteur

Vidéos

Ma page Facebook