Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de republicainedoncdegauche.over-blog.com
  • : Républicaine donc de Gauche, parce que "capitalisme, libéralisme,mondialisation économique" sont antagonistes avec notre devise "liberté, égalité,fraternité" ;la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; le préambule de la constitution de 1946 ; la déclaration de Philadelphie et le Conseil National de la Résistance.
  • Contact

Qui a tué nos villages ?

Recherche

1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 19:30

Lorsqu'une famille est obligée de placer un parent souffrant de pathologie dans un EHPAD, c'est souvent un déchirement pour elle, mais également et plus violemment pour la personne âgée elle-même.

 

Quitter son foyer, le lieu où les enfants sont nés, où le conjoint est décédé... Laisser les petits souvenirs de sa

Anne-Sophie Pelletier, aujourd'hui députée européenne de la France Insoumise
A-S Pelletier, députée européenne de La France Insoumise 2019

vie, les photos sur le buffet, les dessins des petits-enfants... tout ce qui rappelle les jours heureux... Se séparer de son chien, son chat, son canari. C’était pourtant la seule présence vivante, en permanence...Quel arrachement criant ! Mais qui peut comprendre ?

 

Ajoutant à cela, cette sensation de ne plus être utile, d'être un poids pour les autres et furtivement au début, cette idée lancinante qui finit par s'installer durablement "autant partir pour toujours".

 

Tout cela pour un changement radical, dans un lieu impersonnel avec de nouvelles têtes, des pensionnaires parfois en bien plus mauvais état qui vous renvoient irrémédiablement vers l'avenir, cette odeur de médicaments, cette humiliation qu'est l'obligation de s'en remettre à des tiers pour les gestes du quotidien, telle que la toilette par un personnel qui n'a pas le temps de faire leur travail correctement et avec délicatesse.

 

Les journées s'écoulent lentement entre toilette rapide, passage sur le fauteuil, repas vite expédié, re-fauteuil souvent dans la salle commune, en attendant le goûter (parfois), le repas du soir et au lit !! Attendre, attendre, attendre, chacun sur son fauteuil ou sa chaise roulante, les bras sur les accoudoirs, la tête basse … Mais comment ne pas penser qu'ils attendent le pire, l'arrêt total de cette situation, la fin de cette vie qui leur semble aujourd'hui si dérisoire.

 

Quel adulte jeune et en bonne santé, ainsi déraciné, éloigné de ses souvenirs les plus chers ne succomberait pas à la dépression. Nous l’observons aujourd'hui, avec les mesures prises pour l'épidémie, via les fermetures de lieux de vie pour nos plus jeunes (cafés, discothèques, enseignements, télétravail etc...)

 

Pour l'OCDE, "La santé mentale des jeunes (15 24 ans) s’est sensiblement détériorée en 2020- 2021. En mars 2021, les jeunes étaient 30 à 80 % plus susceptibles de faire état de symptômes dépressifs ou anxieux que les adultes."  article

 

Nos aînés sont des êtres humains aussi !

 

Il faut donc prendre en compte les problèmes psychiatriques qui peuvent survenir et ne pas se contenter d'étiqueter ces pensionnaires comme déments. Il faut les examiner et il y a de fortes chances de retrouver là un syndrome dépressif, du à une grande détresse psychologique. Ainsi, qui pourrait dire combien de personnes âgées se sont ainsi laissé mourir ? Et n'attendons pas qu'elles parlent, ne se sentant plus à leur place, on aura l'impression qu'elles ne veulent pas gêner et trouveront toujours un moyen de partir sur la pointe des pieds.

 

"Au fil du temps, aux yeux des autres, ils deviennent transparents, et semblent s'habituer à ne plus être l'objet d'une demande, d'un désir. Mais, dans le même mouvement, l'estime qu'ils se portent s'amenuise, car personne ne peut vivre sans le regard de l'autre qui le constitue depuis l'enfance.

Mon expérience professionnelle m'a prouvé que lorsqu'une personne reçoit un traitement et une prise en charge psychologique adaptés, quel que soit son grand âge, la guérison survient, et les retrouvailles avec les mille petits plaisirs de la vie quotidienne."   Extrait de "Le suicide chez la personne âgée" 2013 de Jacqueline Zinetti Psychiatre

 

Bien sûr il y a des établissements dans lesquels des animations et/ou des ateliers sont organisés afin de ne pas laisser les pensionnaires seuls face à eux-mêmes, seuls dans leurs souvenirs... Mais, outre un personnel suffisant pour le quotidien, il en faut encore plus pour les sortir, les emmener dans des parcs, voir des amis, dans les rues des villes, faire les boutiques, aller prendre un café sur une terrasse, voir un spectacle... bref tout ce qui est la vie avec un grand V.

 

Aujourd'hui, avec le scandale de certains EHPAD, c'est la colère qui monte dans les familles qui n'ont pas eu d'autres choix, chez les soignants qui subissent et pour l'ensemble d'une population qui tôt ou tard, vieillira et se rendra compte que leurs cheveux gris valent de l'or pour ceux, pour qui le profit remplace la vie.

 

"Ne pas honorer la vieillesse, c'est démolir la maison où l'on doit coucher le soir." Alphonse Karr

VMH

Partager cet article
Repost0
republicainedoncdegauche.over-blog.com - dans SANTÉ SOCIAL VMH

 compteur

Campagne 2017

Photos Campagnes

2011
2012
2013
2014
2013
2016-2017
Caranave Insoumis du Haut Vaucluse 1

 

Caravane Insoumis du Haut Vaucluse 2